Université Norbert Zongo de Koudougou: Le Pr Frédéric Ouattara a pris les rênes

109 0

Nommé en conseil des ministres le mercredi 22 mai 2019, c’est le jeudi 6 juin 2019, que le Pr Frédéric Ouattara a été officiellement installé par le secrétaire général du ministère de l’enseignement supérieur Mahamoudou Sawadogo, dans ses fonctions de président de l’université Norbert Zongo (UNZ) devant un parterre de personnalités venues pour la circonstance.

L’université Norbert Zongo, est la deuxième Université du Burkina Faso en termes d’effectifs et la première en matière de taux d’employabilité des sortants, a informé Frédéric Ouattara. Le nouveau patron de l’UNZ compte sur l’intelligence et le dynamisme des différents acteurs pour l’atteinte des différents objectifs. « C’est ensemble dans le respect des lois et règlements de notre pays que nous réussirons à faire avancer la cause de l’enseignement supérieur dans notre université », a-t-il ajouté.

 Le Pr Frédéric Ouattara est né le 6 décembre 1966 à Koudougou, professeur titulaire CAMES en physique depuis 2014, il est champion d’Afrique pour l’excellence de la recherche en physique spatiale de l’union Américaine de Géophysique en 2018. Le Pr Ouattara préside désormais la destinée de l’université Norbert Zongo. Il remplace à ce poste le Pr Nicolas Barro qui a passé 2 ans à la tête de l’institution et promet de s’évertuer à mériter la confiance qu’ils ont placée en lui et contribuer au rayonnement de l’université Norbert Zongo (UNZ) avec l’accompagnement de tous les acteurs sans exclusion.

 Après deux ans passés à la tête de l’UNZ, le Pr Nicolas Barro estime que la date du 6 juin est à marquer  dans l’histoire de l’Université Norbert ZONGO. « Son développement durable est d’abord endogène et doit être fondé sur un socle de considération inclusive. Aujourd’hui c’est chose faite », s’exprime-t-il.  Sa joie est grande car,  non seulement sa mission première qui était celle d’un médiateur, d’apaiser les esprits et les cœurs a été atteinte,  mais aussi parce qu’un fils de cette université passe aux commandes.

« Je crois en l’avenir radieux de l’Université Norbert ZONGO »,  a déclaré le professeur Nicolas Barro qui a, par ailleurs, rappelé les défis existants. Ces défis sont, entre autres, le processus de sécurisation foncière du domaine de UNZ, la clôture en mur, la création de parkings deux roues et quatre roues, la création d’espace d’étude et bien d’autres commodités qui vont améliorer les conditions d’études.

Michel Yameogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre