Gambie: Le gouvernement met la main sur les biens et les avoirs de Yahya Jammeh

321 0

Les biens et les avoirs de l’ancien président Yahya Jammeh et de son associé, l’homme d’affaire libanais Muhammed Bazzi ont été saisis par le gouvernement. Cette confiscation est la conséquence de l’enquête dénommée « Jammeh Commission » portant sur les crimes économiques commis pendant la gouvernance de l’ex-homme fort de la Gambie.

En Gambie, le gouvernement a saisi les biens et les avoirs de l’ancien président Yahya Jammeh et de son associé, l’homme d’affaires libanais Muhammed Bazzi. Ils étaient gelés jusqu’au 17 juin. Cette confiscation fait suite à l’enquête de la « Janneh Commission » close fin mars, sur les crimes économiques pendant le régime.

Les saisies comportent des propriétés immobilières, des terrains, des sociétés et de multiples comptes en banques dans le pays.

Toutefois, cette saisie ne semble pas satisfaire le ministre de la Justice Abubacarr Tambadou qui a appelé à la coopération des partenaires internationaux de la Gambie afin d’aller plus loin dans la réquisition des biens de l‘ex-chef d’Etat actuellement en exil en Guinée Equatoriale. A cet effet, il a déclaré « demander l’aide de la communauté internationale, en particulier nos amis et alliés américains et britanniques, à l’Union européenne, aux pays africains et du Moyen-Orient, pour nous aider à mettre la main sur les avoirs volés au gouvernent ».

Les victimes du régime Jammeh espèrent obtenir réparation avec une partie de cette manne financière.

 Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre