Burkina : 100 jours pour élaborer la politique de sécurité nationale

552 0

C’est parti pour les activités de la commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale. Le lancement desdites activités a été fait ce lundi 17 juin 2019 par le chef de l’Etat. Des activités qui devront conduire à la mise en place d’un référentiel à même d’offrir les moyens à l’Etat d’assurer la protection des Burkinabè et du territoire national.

100 jours, c’est le délai donné à  Ousséni Compaoré, ministre de la sécurité et président de la commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale et aux autres membres de ladite commission, pour offrir les moyens et dispositifs nécessaires à l’Etat afin qu’il assume le devoir qui est le sien. « Il appartient à l’Etat de créer les conditions nécessaires pour les Burkinabè et toutes les personnes présentes sur notre territoire national afin qu’ils puissent se sentir en sécurité, à l’abri du danger », explique le ministre de la sécurité.

La mise en place de cette commission est l’une des recommandations du forum national sur la sécurité tenue en octobre 2017. Elle intervient ainsi à une époque difficile sur la question sécuritaire et sociale. « La politique de sécurité nationale qui sera élaborée et adoptée constitue le début d’un chantier de reformes que notre peuple doit nécessairement entreprendre et que je me suis engagé à traduire en actions concrètes au profit de tous », indique le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. C’est donc une vision que cette politique devra matérialiser avec un respect des valeurs et intérêts nationaux.

« Le moment est décisif car le Burkina Faso, confronté à une dégradation inédite du contexte sécuritaire, s’est engagé de manière souveraine à élaborer une politique de sécurité nationale par un processus consultatif inclusif qui prenne en compte les préoccupations, les attentes et les aspirations des populations. C’est pourquoi la commission d’élaboration est pluridisciplinaire et le processus d’élaboration proposé est basé sur des approches holistiques qui mettent l’accent sur le besoin de réponses collectives et multisectorielles » (Ousséni Compaoré)

Cette politique de sécurité nationale s’inscrit dans la durabilité d’où le caractère national de son élaboration. La présente cérémonie de lancement a été l’occasion pour les membres de la commission de procéder à l’ouverture d’un atelier d’appropriation des différentes missions. Des ateliers et des entretiens seront, entre autres, les activités prévues.  En rappel, la commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale est composée des représentants des différents ministères et de certaines organisations.

Basile SAMA

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre