Chériff Sy « multiplie par zéro » les actions du Président selon le CFOP

2847 3

Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP) a réagi suite aux propos qu’aurait tenus le ministre de la défense, Chériff Sy, dans un journal sud-africain « The Guardian » le 4 juin 2019. Dans ledit journal, rappelle le CFOP, « le ministre d’Etat dit clairement que le G5 est inutile. Il dit également douter de la motivation de la France à lutter contre le terrorisme au Sahel ».

L’Opposition a qualifié de « très graves » les propos du ministre de la défense, « puisqu’ils mettent à nu une grosse discorde entre lui et le Président du Faso, Chef suprême des armées ». Dans son argumentaire, l’Opposition indique  que le ministre de la défense « contredit » et « multiplie par zéro » les actions du Président.

Ce dernier, explique le CFOP, le Président Kaboré, Président du G5 Sahel, déclarait que « c’est de concert avec les autres pays membres de l’organisation que nous pourrons vaincre le terrorisme ». Au passage, poursuit Réné Lompo, porte-parole du jour, « M. Sy sème les germes d’incidents diplomatiques, surement sans avoir obtenu le quitus du Président du Faso ».

Par ailleurs, à propos des soupçons d’exactions commises sur des populations civiles par l’Armée burkinabè, dans ledit journal, le ministre de la défense a révélé que des militaires ont été arrêtés et punis. Mais la question que se pose l’Opposition, « c’est pourquoi avoir puni les exécutants et laisser les commanditaires ? ». 

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Effectivement la France n’est pas en AFRIQUE pour lutter contre le terrorisme. Rappelevez vous que quand la rebellion commencait en LYBYE, elle a ete soutenue par la France. De meme,au debut de la Crise malienne les premiers responsables des differents mouvement touaregue (terroristes)ont ete tres bien acceuillis sur des chaines de television française. Il faut être “CON” pour penser a une reelle lutte de la France contre le terrorisme en AFRIQUE.
    Pour le cas du BURKINA, la France souhaite sa destabilisation afin que la population regrette amerement le depart de Blaise Compaore. Ainsi donc ,cela decouragera les populations des autre pays africains voulant immiter le pas du BURKINA dans sa devolution.La,les presidents(amis de la France) ne seront pas renversés par une insurrection populaire pour que l’exploitation et la domination de l’Afrique continue.
    Sans l’Afrique, c’est le declin de la France.

  2. Quelle opposition? ya pas d’opposition, c’est une farce. Tous les partis politiques sont pareils. Chacun vient pour enrichir sa famille et ses proches. “l’art de mentir” qu’est la politique si les abrutis ne peuvent pas ouvrir l’oeil cela n’engage qu’eux. 70 ans apres l’independence quel parti politique a aider l’Afrique? Ils aident tous l’occident a mieux nous exploiter et en retour on les laisse s’enrichir.

  3. Mbon mais toi CFOP c’est ou que ca te gratte.? Il faut battre ta campagne pour 2020 au lieu de chercher tout le temps une moindre occasion pour tirer dans le vent.
    Rien de ce que dit le ministre de la Défense vous surprend. La France n’est pas un pays sahélien et puis c’est eux qui doivent gere votre portefeuille pour lutter contre le terrorisme.
    Si nous arrivons a erradiquer le terrorisme le France va bouffer dans quoi au Burkina et les pays sahélien? Présentement c’est la vente de système de sécu et des armes qui leur font tirer profit

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *