Burkina : Un livre parle des « Rencontres religieuses et dynamiques sociales au Burkina Faso »

1454 0

L’IRD et l’INSS, avec le soutien de l’Union européenne, ont présenté au public un livre intitulé « Rencontres religieuses et dynamiques sociales au Burkina Faso ». C’était le lundi 17 juin 2019 à l’institut Goethe.

 L’Institut des Sciences des Sociétés (INSS) et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), en collaboration avec l’Université de Mainz en Allemagne, ont voulu mettre en lumière l’état des lieux des connaissances sur les religions dans un contexte marqué par l’insécurité en faisant appel à des chercheurs d’ici et d’ailleurs qui ont travaillé ensemble.

« La question religieuse est un thème très important qui a été souvent abordée par de nombreux grands chercheurs. Mais c’est la première fois qu’on a un document qui regroupe un peu tous ces contributeurs pour parler de l’état des lieux des religions au Burkina Faso », explique Ludovic Kibora, Enseignant-Chercheur, co-directeur et contributeur de l’ouvrage collectif, à l’INSS.

La recherche mène à tout. « On a beaucoup de collègues qui travaillent sur les questions religieuses. Mais aujourd’hui il y a des fausses interprétations sur l’implication des religions dans ceci dans cela », regrette Ludovic Kibora. Quelles sont les religions en présence ? Comment  sont-elles présentées ? Quels sont les moments historiques ? Les religions face à l’actualité ? L’implication politique des religieux ? Les enjeux des chiffres ? L’évolution de la notion Djihad ? Telles sont les interrogations sur lesquelles les collaborateurs ont apporté des réponses dans : « Rencontres religieuses et dynamiques sociales au Burkina Faso ».

Alice Degorce, chercheuse, co-directrice et contributrice de l’ouvrage collectif, à l’IRD, ajoute que «c’est pour répondre à une demande qui était de mieux connaitre le contexte religieux du Burkina Faso pour faciliter la mise en œuvre de différents programmes de développement. C’est également une nécessité dans le contexte actuel avec l’émergence des notions de radicalisation ou d’extrémisme violent dans les débats, que l’on voulait à travers ce programme faire une synthèse, faire la valorisation des connaissances ».

« J’ai été agréablement surpris de savoir que le thème qui a été abordé est un thème sur l’évolution de la société dans un contexte d’insécurité. Notre vivre ensemble est mise à rude épreuve face aux attaques terroristes. A partir de ce livre, il y a certainement des propositions qui ont été faites qui vont nous permettre de ressouder le tissu social, (…) », commente le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, Siméon Sawadogo.

Un an six mois, c’est le temps mis pour que l’œuvre voit le jour.  Le collectif envisage traduire le document en anglais pour toucher plus de monde. Le livre coûte 17.000 F CFA.

Irmine KINDA

Burkina24


Alice Degorce, Ludovic O. Kibora et Katrin Langewiesche (éd.), 2019, Rencontres religieuses et dynamiques sociales au Burkina Faso, Amalion Publishing, Dakar.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *