Promotion du leadership féminin : Elles entrent dans la danse

1196 0

Le monde des associations s’accroît. Ce samedi 22 juin 2019, a eu lieu à Ouagadougou, la cérémonie de lancement de l’Association des femmes innovantes du Burkina (AFIBF). Cette cérémonie a été l’occasion pour la jeune structure de faire part de sa vision qui est « celle d’un monde où la femme et la jeune fille libérées s’affirment et jouent un rôle efficient dans tous les secteurs importants de la vie sociale réservés aux femmes ».

Créée en octobre 2018, l’association des femmes innovantes du Burkina Faso (AFIBF) s’est donnée pour mission, selon sa présidente, Aicha Kaboré née Zoungrana, de mobiliser ses compétences internes et externes supplémentaires nécessaires à la protection, à l’autonomisation et à l’épanouissement de la femme et de la jeune fille à travers la promotion accrue de l’entrepreneuriat et du leadership féminin.

Réunies autour d’une même volonté, à savoir celle de se retrouver pour partager et imaginer des réponses adéquates à la condition féminine et à la l’amélioration du statut social réservé aux femmes au Burkina Faso, ces dames comptent apporter leur touche personnelle pour faire avancer les choses.

Pour atteindre les objectifs fixés, l’association entend mettre en place différentes activités parmi lesquelles la formation des jeunes filles et femmes sur le développement personnel, le leadership, des campagnes de sensibilisation et de plaidoyer relatives aux pathologies infantiles, à la santé sexuelle et reproductive et la lutte contre les pratiques sociales et culturelles néfastes.

« L’AFIBF prône la non-discrimination basée sur le genre et le respect des principes fondamentaux des droits humains dans un souci d’équité, de justice et de respect de la dignité humaine inviolable », a expliqué la présidente de l’AFIBF.

Travaillant avec des associations partenaires et sœurs pour mener à bien sa mission, l’association regorge de diverses compétences à son sein, d’où sa particularité.  D’ailleurs, « en septembre 2019, 30 femmes commerçantes seront formées en gestion de petites entreprises », a indiqué Aïcha Kaboré/Zoungrana.

En rappel, l’AFIBF se veut une association laïque, apolitique et à but non lucratif. Elle comprend présentement 15 membres spécialistes de domaines précis et un bureau exécutif composé de 7 membres. La structure reste ouverte à toute personne de sexe féminin remplissant les conditions définies par ses textes statutaires.

Amsétou OUEDRAOGO (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *