L’association des victimes d’accidents de travail du Burkina Faso

Santé sécurité dans le domaine minier : La Chambre des mines pose la réflexion

541 0

Du 24 au 28 juin 2019 à Ouagadougou, la Chambre des mines du Burkina Faso (CMB) organise la première édition de la semaine nationale de la santé et la sécurité minière sous le thème « gestion des risques en milieu minier ». A travers cette activité la CMB entend sensibiliser l’opinion publique et les parties prenantes sur les pratiques et standards en matière de santé sécurité au travail dans les mines.

2,2 millions de travailleurs meurent dans le monde chaque année dans le cadre de leur travail, à la suite d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, soit 5000 personnes par jour, selon le Bureau International du Travail qui informe que le secteur des mines est l’un des secteurs industriels les plus dangereux. Le Burkina Faso enregistre plus de 10 000 travailleurs dans les sociétés minières.

L’Organisation Internationale du Travail estime que malgré les efforts déployés dans de nombreux pays, les taux de décès, de blessures et de maladies demeurent très élevés chez les mineurs, dans le monde entier.  Le Ministre en charge du travail, Séni Ouédraogo, a indiqué que « cette situation est inacceptable quand on sait que ces vies peuvent être sauvées par la prévention ».

Lancement de la semaine nationale de la santé sécurité minière
Lancement de la semaine nationale de la santé sécurité minière

La Chambre des Mines du Burkina Faso (CMB) en tant que faîtière des compagnies minières veut participer à la prévention et à l’exercice de santé sécurité au travail dans les mines du Burkina. C’est dans cette veine qu’elle organise la première édition de la Semaine nationale de la Santé Sécurité Minière du 25 au 28 juin 2019 à Ouagadougou sous le thème : « Gestion des Risques en milieu minier ».

« L’environnement minier présente d’énormes risques pour les employés avec l’utilisation de substances dangereuses, les installations et les machines lourdes, les fosses à ciel ouvert. A travers cette initiative,  la CMB et ses partenaires entendent créer un cadre d’échanges et de partage d’expériences sur les bonnes pratiques de prévention et de gestion de la santé sécuritaire  au travail dans le secteur minier en particulier », a expliqué le Vice-président de la CMB, Laurent Dabiré.

Cérémonie d'ouverture de la semaine nationale
Cérémonie d’ouverture de la semaine nationale

Des formations, une table ronde sur le thème central, des conférences, des expositions, des dons de sang, du réseautage, telles sont, entre autres, les activités prévues durant les quatre jours. Cette  semaine nationale implique divers acteurs.

La visite des stands par les officiels
La visite des stands par les officiels

L’association des victimes d’accidents de travail du Burkina Faso s’est, quant à elle, engagée dans la sensibilisation afin que d’autres travailleurs ne subissent pas le même sort qu’eux. Zamanooma Kaboré, président de ladite association, ayant vu ses doigts broyés par une machine dans son lieu de travail, a laissé entendre que « pendant que les autres associations travaillent à avoir plus de membres, nous nous travaillons à avoir zéro membre dans notre association ».

Par ailleurs, il a fait comprendre que cette semaine est la bienvenue dans la mesure qu’elle va sensibiliser les travailleurs. Le Ministre en charge des mines, Oumarou Idani, a rappelé que le secteur connait un boom au Burkina Faso mais est à haut risque.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre