Africa Mousso 2019 : Régina Kadiogo/Nana désignée « femme en or »

2206 0

La 3e édition de « Africa Mousso » a livré son verdict, le vendredi 28 juin 2019 à Ouagadougou. Le mérite d’une dizaine de femmes exerçant dans l’informel a été reconnu. Mais, c’est Régina Kadiogo/Nana, spécialisée dans la coiffure, l’esthétique et la décoration, qui a été désignée « Saneem Poaka » (La femme en Or en langue mooré).

Régina Kadiogo /Nana, fondatrice du Centre de formation professionnelle Séduction Coiffure basé à Ziniaré a été désignée femme en or 2019. La formatrice certifiée en coiffure et esthétique vient, en effet, de décrocher le trophée « Saneem Poaka » de la 3e édition de « Africa Mousso ».

Elle repart avec le trophée, une attestation, une enveloppe d’un million de FCFA du comité d’organisation et la somme de 100 mille FCFA offerte par le ministère en charge de l’Agriculture. Elle a reçu son sacre dans la soirée du 28 juin 2019 à Ouagadougou.

« Je suis très émue, heureuse et fière d’avoir reçu la plus grande distinction ce soir. Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens ce soir. Ce prix, je le dédie à mes collaborateurs, à mes clients en général et ceux de la Région du Plateau Central en particulier », a laissé entendre Régina Kadiogo/Nana.

La lauréate n’a pas manqué de remercier les initiateurs du prix. « Cet évènement nous permet, nous artisans, de nous exprimer, de montrer notre talent et notre savoir-faire au monde entier. Je pense que ce prix est le fruit d’un travail de 20 ans, mais aussi une invite à mieux faire. Nous allons, mes collaboratrices et moi, nous atteler à relever ces défis afin de remporter d’autres victoires plus éclatantes, plus grandioses, plus prestigieuses », a-t-elle promis.

« Elle fait un travail de grande facture »…

Pétrie d’une expérience de 20 ans, la coiffeuse, esthéticienne, décoratrice et formatrice certifiée en coiffure et esthétique ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle compte faire du Burkina Faso la plaque tournante de la beauté esthétisante en Afrique de l’Ouest. Et ce ne sont pas les qualités qui lui manquent, si l’on s’en tient aux propos de la Présidente du jury, Denise Coulibaly.

A l’en croire, ce sont entre autres, l’originalité, le sens de l’innovation, la modernisation, la créativité, la combativité, qui ont valu à la gagnante, la plus haute distinction. « La lauréate de ce soir exerce à Ziniaré, hors de Ouagadougou. Mais, elle fait un travail de grande facture. C’est pour cela que le jury a été unanime sur son travail en la désignant « Saneem Poaka » de cette édition », a jugé en esthète la présidente du jury.

En rappel, le Centre de formation professionnelle Séduction Coiffure a déjà réalisé un taux de succès de 100% à l’examen national du certificat de qualification en coiffure. Il faut également noter qu’avant la remise du grand prix, le public a eu droit à un dîner, un défilé de mode, des prestations d’artistes burkinabè et ivoirien dont Floby et Bamba Ami Sara.

Selon la promotrice de l’évènement,  Sandrine Folane/Ouédraogo, Chef de l’entreprise Générale Services (E.GE.S), cette édition d’Africa Mousso a tenu toutes ses promesses. Son entreprise, créée en 2009, est spécialisée dans le domaine de la décoration de cérémonies, location de matériels et la restauration.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *