CÉDÉAO : Muhammad Buhari plaide pour une politique sécuritaire commune

214 0

Accueillant le 55ème Sommet ordinaire des Chefs d‘Etat et de gouvernement de la CÉDÉAO à Abuja, le Nigéria à travers son Chef de l’Etat, Muhammadu Buhari a plaidé pour des actions communes face aux défis sécuritaires dans la sous-région ouest-africaine.

Le Chef de l’Etat du Nigeria, Muhammadu Buhar, à l’ouverture du 55e Sommet ordinaire des Chefs d‘Etat et de gouvernement de la CÉDÉAO, ce samedi 29 juin 2019 à Abuja a partagé ses inquiétudes issues de la recrudescence dans la quasi-totalité des pays membres de l’organisation, des violences intercommunautaires, des conflits opposant éleveurs et agriculteurs et des attaques terroristes. Il a plaidé pour une action “collective pour mettre fin à cette menace, dans l’intérêt de la stabilité régionale et du bien-être de nos peuples”.

Boko Haram depuis 2009 a réussi à semer la terreur dans le nord du Nigéria avec son corolaire de victimes, 27.000 morts, et de déplacés estimés à 1,8 million de personnes.

Cette organisation terroriste a réussi à étendre ses tentacules au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins.

Le Nigéria est également frappé par la violence de gangs criminels pratiquant enlèvements contre rançons et vols de bétail. “Nous devons envoyer un message clair et uni aux auteurs des violences, leur dire que nous sommes résolus à les combattre et à les vaincre”, a demandé le président du Nigeria.

Outre la question sécuritaire, la création d’une monnaie unique a notamment été évoquée au cours de ce 55ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest qui s’est tenu toute cette journée du samedi 29 juin 2019 à Abuja.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre