Le Conseil national de la Jeunesse ouvre ses portes

Le Conseil national  de la Jeunesse Burkina Faso(CNJ.BF) a animé une journée porte ouverte ce vendredi 29 juin 2019 à l’Université Joseph Ki-Zerbo. C’est une occasion de présenter le conseil au public et aux différents partenaires techniques et financiers et aussi un cadre d’échange intra et inter générationnel en vue de l’établissement d’une cohésion pacifique entre leaders de jeunes.

 « La jeunesse constitue un axe majeur de la politique gouvernementale »,  a déclaré Daniel Kéré, représentant du ministre de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’entrepreneuriat des jeunes. Il est confiant que la jeunesse connaîtra des lendemains meilleurs dans le sens qu’une « dynamique est imprimée pour la jeunesse burkinabè à travers un certain nombre d’activités que le ministère conduit ».

Boris Ouédraogo, parrain et premier président du CNJ-BF, pense pour sa part que cette journée est un cadre pour les jeunes d’échanger avec leurs aînés. « Partager ce que nous avons appris durant notre mandat  afin de leur éviter certaines situations malheureuses au regard de ce que nous pouvons leur apporter », commente-t-il.  

La rencontre a en effet eu pour objectif de permettre à l’ensemble des jeunes de connaître les champs d’action du conseil, de mieux s’approprier de leur faîtière et aussi de permettre les jeunes d’échanger avec les aînés et  permettre au partenaire de passer échanger avec eux, a révélé Moumouni Dialla, président du conseil.

500 participants étaient attendus dont 120 pays de l’intérieur du pays.

Dahma De Touré

Pour Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page