Développement des collectivités territoriales : Bruno Dipama au CFOP

402 0

Le Directeur général du Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT), Bruno Dipama a rendu une visite de courtoisie ce lundi 1er juillet 2019 au chef de file de l’opposition politique du Burkina Faso (CFOP-BF). L’objectif de ladite visite était d’informer le leader de l’opposition politique sur les activités du FPDCT.

Solliciter auprès de Zéphirin Diabré des bénédictions et du soutien pour la conduite de la mission du FPDCT, c’est le résultat recherché par la délégation du FPDCT. Pour cette structure qui œuvre pour le financement des travaux de développement durable dans les différentes collectivités du Burkina, il n’y a pas de différences entre les collectivités qu’elles soient gérées par l’opposition ou la majorité.

« Nous avons pris bonne graine auprès du chef de file de l’opposition et soyez en rassurés que nous allons mettre en pratique bon nombre de ses conseils », a rassuré le directeur général du FPDCT.  Celui-ci estime d’ailleurs que le « développement n’est pas compliqué ».

Pour lui, permettre aux populations d’avoir accès aux services sociaux de base et d’avoir aussi des moyens de subsistance contribuent énormément à ce développement. « L’adéquation entre le pouvoir d’achat et le coût de la vie est ce qui est nécessaire pour parvenir à un développement véritable », a-t-il martelé.

Sur la question des plaintes des représentants de l’opposition sur le manque de financement de leurs mairies, le chef de file de l’opposition se dit « confiant ». « Sa démarche même le dit, il est ici au siège de l’opposition, ça veut dire qu’il a une démarche qui va au-delà des questions partisanes. Je n’ai pas de doute. Le fonds est très important », a indiqué, Zéphirin Diabré.

Avec une dizaine d’années d’existence, le fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales a œuvré pour la réalisation de bon nombre d’infrastructures au profit des différentes collectivités.

Basile SAMA

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre