CAMES : Pr Augustin Loada suspendu de la 41e session des CIC

635 0

Dans un communiqué publié par nos confrères de Faso.net, le Secrétaire général du Conseil africain et malgache des enseignants du supérieur (CAMES),  Pr Bertrand Mbatchi, a décidé de suspendre le Pr Augustin Loada des travaux de la 41e session des Comités consultatifs interafricains (CIC). 

Le communiqué daté du 4 juillet 2019 a énoncé que “Monsieur Augustin Marie-Gervais Loada, Professeur titulaire à l’Université Ouaga II (Burkina Faso), est suspendu, à titre conservatoire, de toute participation aux travaux de la 41e session des Comités consultatifs interafricains (CCI), en attendant les conclusions de la Commission d’éthique et de déontologie du CAMES sur les dossiers en lien avec le Comité technique spécialisé (CTS)-Sciences juridiques et politiques (SJP)“.

A la lecture du texte,  il ressort deux faits majeurs reprochés au Pr Loada. Son implication dans un dossier de déchéance de grades d’enseignants et une plainte du Dr Abdoulaye Soma, par ailleurs candidat déclaré à la présidentielle de 2020 au Burkina.

Le Dr Soma avait en effet,  dans une lettre adressée au ministre de l’enseignement supérieur et une plainte à la Commission d’Éthique et de Déontologie du CAMES contre le Pr Augustin Marie-Gervais Loada, pour dénoncer “son manque d’impartialité dans la gestion du CTS/SJP” qu’il dirige.

À noter qu’à son tour, l’ancien ministre de la Fonction publique sous la transition avait aussi adressé une plainte contre le Secrétaire général du CAMES. Il argue que  “la vraie cause de ladite affaire relève de son refus de céder à une pression pour faire inscrire, Dr Abdoulaye Soma, Maître des Conférences Agrégé, sur la Liste d’Aptitude aux Fonctions de Professeur Titulaire (LAFPT), lors de la session des CCI de juillet 2017“. 

Ce communiqué est-il la mise à nu d’une rivalité ou d’une adversité entre le Pr Loada et le Dr Soma, avec des ramifications non encore insoupçonnées ? Le Pr Loada n’a pas encore répondu à nos sollicitations.

Les yeux sont rivés sur les conclusions des travaux de la session à Bangui.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre