SICOT 2020 : Plus de 1 000 participants attendus à Koudougou 

464 0

Le ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat Harouna Kaboré a procédé au lancement officiel de la campagne nationale de promotion de la 2ère édition du Salon international du coton et du textile (SICOT), le jeudi 4 juillet 2019 à Koudougou.

 « Production et transformation du coton : moteurs d’industrialisation et de croissance économique pour les Etats Africains ». C’est sous ce thème que se tiendra la deuxième édition du SICOT les 30 et 31 janvier 2020 dans la cité du cavalier rouge et berceau du textile burkinabè.

Selon Harouna Kaboré, ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat,  cette 2ème édition est Placée sous le patronage du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

La deuxième édition, tout comme la première, se veut une plateforme d’échanges et de réflexion, qui réunira les professionnels de toute la chaine de valeur du coton autour des préoccupations et des opportunités de développement de la filière coton et textile. Il sera également une tribune de valorisation du coton local par la présentation des outils modernes de production et de conservation, de promotion de la transformation, de financement et de commercialisation, a poursuivi le ministre Kaboré.

De son avis, le SICOT est le tout premier salon dédié à la transformation du coton africain. Pour joindre l’utile à agréable, les nuits du SICOT serviront, une fois de plus, de plateau de promotion de l’industrie culturelle du pays.

En marge de cette 2ème édition du SICOT, se tiendra la réunion ministérielle des 4 pays co-auteurs de l’initiative sectorielle en faveur du coton C-4 Benin,  Burkina Faso, Mali et Tchad, a dit le ministre.  

Cette action entre en droite ligne de la stratégie nationale d’industrialisation du Burkina Faso, ainsi que du plan d’industrialisation accélérée, dont le secteur coton-textile occupe une place de choix a-t-il ajouté. En effet, plus de 1000 participants de 31 pays d’Afrique et du reste du monde, composés d’utilisateurs, de prescripteurs, d’acheteurs, et de professionnels de la filière coton-textile sont attendus à Koudougou.

D’après le ministre Harouna Kaboré, la République de Turquie avec qui le Burkina Faso entretient d’excellentes relations diplomatiques et commerciales surtout en matière de textile, est le pays « invité d’honneur ».

400 stands seront mis à la disposition des exposants. Après la cérémonie de lancement, le ministre du commerce a effectué une visite sur le site de construction de l’usine de d’égrenage du coton bio.

Michel YAMEOGO

Pour Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre