Ghana : La construction du nouveau parlement de 200 millions de dollars suspendue

1509 0

Evoquant une source officielle, l’Agence France Presse a indiqué que le gouvernement ghanéen a renoncé à l’allocation de 200 millions de dollars à la construction d’un nouveau parlement. Cette décision est consécutive à une vague d’indignation au regard du coût des travaux jugé exorbitant par l’opinion publique ghanéenne. Une manifestation était d’ailleurs prévue à cet effet le samedi 13 Juillet 2019.

#DropThatChamber (“renoncez à cette Chambre”) est le hashtag qui a mobilisé le soutien de milliers d’internautes sur les réseaux sociaux et qui a fait plier le gouvernement ghanéen dans son projet de construction d’un nouveau parlement évaluée à 200 millions de dollars obtenus grâce à un prêt de l’Inde.

Nous sommes une institution à l‘écoute, et après avoir évalué les opinions des gens, nous avons décidé de renoncer à l’idée… Nous nous sommes rendu compte que les gens pensent qu’une nouvelle Chambre n’est pas nécessaire maintenant, mais ça ne veut pas dire que nous n’avons pas besoin d’une nouvelle Chambre”, a déclaré Kate Addo, la directrice par intérim des affaires publiques du Parlement du Ghana.

L’actuel hémicycle ghanéen compte 275 sièges, pour 275 députés alors que le nouveau devrait accueillir jusqu‘à 450 députés, doté d’une chapelle, une mosquée, un restaurant et un musée.

La Constitution ghanéenne prévoit une augmentation tous les 10 ans du nombre de circonscriptions et donc de députés, pour s’adapter aux évolutions démographiques.

Les opposants au projet composés en majorité de la société civile prévoient maintenir sa manifestation du 13 Juillet 2019 en vue d’obtenir une résolution officielle prévoyant l’abandon de ce projet.

Au Ghana, la société civile est très active et les observateurs lui attribuent la défaite de l’ex-président John Mahama pour s’être fortement mobilisée contre des scandales financiers qui ont émaillé sa gouvernance.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *