Auto-saisine du Conseil constitutionnel : Le gouvernement s’en remettra à sa conclusion (ministre)

280 0

Sur le plateau de la télévision nationale burkinabè, le ministre de la communication a apporté des éléments de réponse sur certains sujets chauds de l’actualité. Remis Fulgance Dandjinou a notamment donné la position du gouvernement sur l’auto-saisine du Conseil constitutionnel sur la loi portant modification du code pénal.

« Si demain le conseil dit que c’est bon, nous allons l’appliquer. S’il dit que ce n’est pas bon, nous allons la retirer », a déclaré le ministre de la communication, Remis Fulgance Dandjinou sur les antennes de la télévision nationale du Burkina, au cours de l’émission Dialogue citoyen. 

Il estime que cette autosaisine est une révélation de la vitalité de la démocratie burkinabè.

En rappel, le conseil constitutionnel s’est auto-saisie le 3 juillet 2019 pour juger de la conformité du projet de modification du code pénal. Ladite modification est décriée par bon nombre de Burkinabè. D’aucuns estiment qu’elle n’est pas convenable avec la constitution même du Burkina. Le principal point de discorde sur cette modification du code pénal est la prise de dispositions qui réprimandent certaines publications qui touchent des aspects liés au terrorisme et à la défense.

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre