Le Burkina a enregistré un taux de succès de 36,92% au Baccalauréat (ministre)

825 0

Le conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 10 juillet 2019 en session ordinaire sous la présidence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. A la sortie du rendez-vous hebdomadaire, le ministre de la communication a livré un bref aperçu des échanges. Les résultats du Baccalauréat de la session de 2019 ont été également abordés.

« Nous avons pris un décret portant érection de l’université virtuelle en un établissement public de l’Etat à caractère scientifique, culturel et technique », a déclaré le porte parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou.

 Et sur la question du site qui avait créé des tensions entre le maire de l’arrondissement 6 et le maire central de la commune de Ouagadougou, le ministre de la communication affirme que tout est en ordre. En plus du siège de ladite université, Remis Fulgance Dandjinou informe que 16 espaces numériques seront créés pour accompagner l’institution.

Un retrait de permis d’exploitation a également été acté par le conseil. Cela pour des raisons d’arrêt des activités dans la mine, « le non renouvellement du permis expiré depuis novembre 2018 » et également pour des raisons de domiciliation. « La mine Burkina manganèse ne répond plus à une adresse au Burkina Faso », explique le ministre de la communication. Ce retrait est donc une manœuvre afin d’attirer d’autres exploiteurs.

107 747, c’est le nombre de candidats qui étaient présents pour la composition des épreuves du baccalauréat session 2019. A la sortie, 39 779 candidats ont été déclarés admis, soit un taux de succès de 36,92%.  Les taux le plus élevé et le moins élevé ont été respectivement observés dans la région du Sud-Ouest et dans celle du Centre-Nord. Si la première région a enregistré un taux de plus de 41%, la dernière elle a enregistré 32,19% de réussite.

Une autre décision prise, c’est la date de la journée de l’arbre. Et pour cette première, l’objectif est d’effectuer le plus d’actes en faveur de la protection de l’environnement et de l’arbre. Et pour ce faire, des reboisements sont prévus. Le rendez-vous est désormais chaque premier samedi du mois d’août pour la journée de l’arbre.

Basile SAMA

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre