Convention avec la mine d’or de Sanbrado : L’Etat marque son accord

120 0

Le Conseil des ministres du mercredi 10 juillet 2019 a marqué son accord pour la signature de la convention minière entre la société des mines de Sanbrado (SOMISA) SA et l’Etat du Burkina Faso. La convention précise les droits et les devoirs de la mine d’une part et ceux de l’Etat, d’autre part.

La mine d’or de Sanbrado, située dans la commune de Boudry, province du Ganzourgou, région du Plateau-Central, s’étend sur une superficie de 25,89 km2. D’une durée de vie de 10 ans, la mine d’or de Sanbrado aura une production totale attendue de 50 tonnes d’or brute.

L’exploitation de cette mine va générer des recettes fiscales à hauteur de deux cent vingt milliards huit cent millions (220 800 000 000) de F CFA au budget de l’Etat et créer au total 563 emplois directs et 4 000 emplois indirects.

Les travaux de construction de la mine de Sanbrado, détenue par une filiale de l’australien West African Resources, ont été lancés le 10 mai 2019. La coulée du premier lingot d’or est prévue pour fin 2020.

A noter que la production d’or au Burkina Faso a connu une évolution en 2018. Alors qu’elle était de 45,6 tonnes en 2017, elle est passée à 52,66 tonnes en 2018.

Synthèse de Ignace Ismael NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre