Energie solaire : ANEREE offre des opportunités

560 0

L’Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (ANEREE), dans le cadre du projet 10 Actions Canicule (10 AC), a lancé  l’Action 6 (promotion des énergies solaires) ce jeudi 11 juillet 2019 à son siège à Ouagadougou. Elle consiste à offrir une opportunité aux Burkinabè de disposer d’une indépendance énergétique à travers des kits solaires et des  équipements à prix réduits.

Les périodes de canicule au Burkina riment avec privation d’électricité alors que la demande est sans cesse croissante. L’Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ANEREE) veut amener les populations des villes et campagnes à adopter des comportements plus économes  en énergie et à aller vers les énergies renouvelables afin de permettre une meilleure gestion de la période. D’où le lancement de l’acte 6 de l’action canicule.

Pour ce faire, elle met à la disposition de la population et ce jusqu’au 30 septembre 2019, en partenariat avec des entreprises privées, des kits solaires et équipements à moindre coût, tels des kits pour éclairage, ventilation, télévision, climatiseur.

5 entreprises exposent leurs produits à l’agence et chacun y va de ses arguments pour convaincre du choix de ses produits.

 

Pour le directeur Issouf Zoungrana, l’agence s’est avant tout assurée de la qualité des produits mis à la disposition du public et aux populations, il lance l’appel de saisir cette opportunité de disposer d’une indépendance énergétique aux périodes de canicule.

Un protocole d’accord a été signé avec les entreprises qui, par ailleurs promettent d’assurer de bons services aux ménages et petites entreprises à des prix défiant toute concurrence.

Signature du protocole d’accord avec les entreprises

L’initiative a été appréciée par le directeur général des énergies renouvelables, Bruno Korgho, parrain de la cérémonie de lancement.

« La question de l’énergie est au cœur des préoccupations. Comment donner de l’énergie aux populations, comment  leur donner l’électricité de façon durable et à coût réduit. Pour atteindre ces objectifs, nous avons besoin de combiner plusieurs actions vu qu’on a une production qui n’est pas suffisante pour combler la demande », dit-il.

Cette première initiative n’a pu se tenir à bonne date mais le responsable de l’ANEREE promet s’y prendre tôt l’année prochaine et appelle les entreprises œuvrant dans les énergies renouvelables à y adhérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre