Unité anti-drogue du Burkina : 11 personnes interpellées déclarées décédées (Procureur)

462 0

11 personnes gardées à vue à l’Unité anti-drogue  de la Police nationale sont décédées dans la nuit du 14 au 15 juillet 2019. L’information a été donnée par le Procureur du Faso Maïza Sérémé dans un communiqué ce 15 juillet 2019.

Elle affirme avoir requis des médecins légistes afin de faire des autopsies. Celles-ci permettront sans doute de comprendre les causes du décès de ces 11 personnes et qui soulève de nombreuses interrogations. 

Selon quelques informations obtenues par Burkina24, les défunts, tous Burkinabè, ont été interpellés dans le cadre d’une enquête sur le trafic et la consommation de drogue. Les causes de leur décès restent pour le moment inconnues, en attendant les révélations des autopsies en cours. 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre