rocade Sud-Est du boulevard des Tansoaba

Boulevard Tansoaba à Ouagadougou : Les travaux de réhabilitation lancés par le Président du Faso

291 0

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé au lancement des travaux de réhabilitation et d’amélioration de la rocade Sud-Est du boulevard des Tansoaba, ce mardi 16 juillet 2019 à Ouagadougou. Long de 6,970 kilomètres, le tronçon relie l’échangeur de l’Est et celui de Ouaga 2000. La réalisation de cette infrastructure est financée par un don de l’Etat japonais de plus de 26 milliards de FCFA et la livraison est prévue pour le 31 décembre 2021.

Long de 6,970 kilomètres, le tronçon qui relie l’échangeur de Ouaga 2000 et celui de l’Est va faire peau neuve et contribuer à l’amélioration des conditions de circulation des habitants de la ville de Ouagadougou. La réalisation de ce projet est financée par un don accordé par l’Etat japonais pour un montant de plus de 26 milliards de F CFA, avec un délai d’exécution de 35 mois à compter du 1er février 2019.

Lire également👉 Boulevard Tansoaba : Des travaux de réfection lancés

La date de livraison est prévue pour 31 décembre 2021. La société retenue pour la réalisation est Dai Nippon Construction et le contrôle sera assuré par INGEROSEC Corporation, des entreprises japonaises. Dai Nippon Construction sous-traite avec l’entreprise SOGEA-SATOM.

Le Ministre des infrastructures, Eric Bougouma, a affirmé que cette route sera inédite au Burkina Faso de par sa qualité. A l’écouter, c’est une route en deux fois deux voies, avec deux pistes cyclables de 3,5 mètres, deux accotements de 0,5 mètre et deux trottoirs de 2 mètres chacun.

L'explication du plan technique
L’explication du plan technique

Egalement, il est prévu la réalisation de deux passerelles pour permettre aux piétons de traverser en toute sécurité. Le ministre Bougouma a précisé que tout au long de la route, les caniveaux seront entièrement couverts. Concernant la coopération, il a indiqué qu’entre le Japon et le Burkina Faso, « c’est un mariage pour la vie ».

« Les relations diplomatiques entre le Japon et le Burkina Faso ont été établies en 1962. Et le Burkina Faso est le premier pays d’Afrique de l’Ouest à avoir ouvert une ambassade à Tokyo. Un véritable ami est un miroir pour nous. Un ami c’est celui qui est là, même dans les moments difficiles », a rappelé Eric Bougouma.

Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso, a salué « la bonne » coopération qui existe entre le Japon et le Burkina Faso. «  Ce n’est que le début de ce que nous attendons de cette coopération avec le Japon. Ce n’est pas le seul domaine que nous coopérons, mais sur le plan des infrastructures nous comptons sur le fait que le Japon puisse véritablement nous accompagner dans la construction d’infrastructures permettant une meilleure fluidité de la circulation et un meilleur désenclavement du Burkina Faso », a-t-il expliqué.

Jules César KABORE

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre