Bénin: Décès de l’ancien président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza

1917 0

 Marcel de Souza, l’ancien ministre de développement de l’ex-chef de l’Etat, Boni Yayi et par ailleurs son beau-frère,  est décédé dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 juillet 2019 à Paris, la capitale française à la suite d’un arrêt cardiaque, a rapporté Beninwebtv. Ses responsabilités de président de la commission de la CEDEAO l’avaientt révélé à la sous-région ouest-africaine.

Marcel de Souza, président de la commission de la CEDEAO d’avril 2016 à mars 2018; est décédé ce mardi 17 juillet 2019, nous apprend Beninwebtv, cet organe de presse en ligne du Bénin. Proche de l’ex-président Boni Yayi, il avait été interdit récemment en mai 2019 de rendre visite à ce dernier qui était sous surveillance policière. En juin 2019, Boni Yayi l’a mandaté pour entamer des discussions avec le clergé béninois dans le cadre de la crise postélectorale que traverse le Bénin.

Issu d’une grande famille de Ouidah, ville située à 42 kilomètres de la capitale Cotonou et aux origines portugaises, il est le neveu de feu Isidore de Souza, ancien archevêque de Cotonou, et le frère aîné de Chantal Yayi, l’épouse du l’ex-chef de l’État. C’est d’ailleurs par son intermédiaire que le couple s’est rencontré.

En 2015, leurs relations s’étaient quelque peu dégradées depuis les législatives d’avril de cette année car en sa qualité de président du Front républicain pour une alternative patriotique (Frap, membre de la coalition présidentielle), Marcel de Souza s’était ensuite opposé au choix de Boni Yayi de faire du Premier ministre, Lionel Zinsou, le candidat des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) à l’élection présidentielle. Marcel de Souza avait même présenté sa propre candidature pour ne recueillir que 0,13 % des suffrages.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Beninwebtv



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *