11 morts en garde à vue : « J’ai instruit … » (Roch Kaboré)

338 0

Ce jeudi 18 juillet 2019, au cours de la sortie de la 3e promotion de l’Académie de police à Pabré, le Chef de l’Etat a réagi sur l’affaire des 11 morts en garde à vue dans les locaux de l’unité anti-drogue de la police nationale à Ouagadougou.

Le Président du  Faso, Roch Marc Christian Kaboré a affirmé que beaucoup de travail reste à faire, et que la police nationale doit être un pilier de la défense de l’Etat de droit et doit être respectueuse du droit.

« Il y a quelques jours de cela dans un commissariat de police, nous avons eu 11 morts dus justement au fait que, les règles en matière de mise en cellule dans ces commissariats n’ont pas été respectées. C’est des choses qui sont inacceptables.  C’est des choses qui ne peuvent pas rester dans l’impunité. C’est pourquoi d’ores et déjà, j’ai instruit, en attendant que nous puissions terminer avec la police judiciaire, que toute la chaîne qui relève du commandement de ce service soit suspendue, en attendant donc que nous voyons par la suite les mesures que nous prendrons après avoir fait le constat par les médecins légistes », a-t-il précisé.

A noter que le chef de division de l’unité antidrogue a été relevé de ses fonctions. La directrice de la police judiciaire a elle été suspendue, pendant que les agents en charge de la garde des 11 prévenus ont aussi été relevé de leurs fonctions à l’unité.

Issa Cyrille YELEMOU

Pour Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre