Affaire 11 morts en garde à vue : De nouvelles décisions à la Police nationale

1528 0

De nouvelles mesures ont été prises au sein de la Police nationale dans le cadre de l’affaire des 11 personnes décédées en garde à vue à l’Unité anti-drogue.

Après le chef de la division anti-drogue le commissaire Richard Belem, suspendu de ses fonctions, c’est au tour de la directrice de police judiciaire, Nènè Amy Traoré/Ouédraogo,  d’être relevée de ses fonctions, a appris Burkina24.

Par ailleurs, la dizaine d’agents qui était chargée d’assurer la garde des défunts, ont aussi été déchargés de leurs attributions au sein de l’unité anti-drogue.

A noter pour rappel, que le 15 juillet 2019, 11 personnes ont été retrouvées mortes alors qu’elles étaient placées en garde à vue à l’unité anti-drogue de la police nationale, dans le cadre d’une enquête pour consommation et trafic de drogue.

Le Procureur a déclaré l’ouverture d’une enquête et l’autopsie des corps afin de comprendre les causes de ces décès qui  soulèvent de nombreuses questions au sein de l’opinion nationale. 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre