Burkina : Le conseil municipal de Sabcé présente son plan de développement

159 0

Le conseil municipal de la commune de Sabcé a présenté son Plan Communal de Développement (PCD) aux ressortissants de la commune, ce samedi 20 juillet 2019 à Ouagadougou. Cette rencontre vise à donner aux fils et filles de Sabcé et environnants vivant à Ouagadougou, les informations contenues dans le PCD 2019-2023

Le coût du PCD de la commune de Sabcé de 2019 à 2023 est estimé à 11 006 368 000FCFA. L’accès des populations aux services sociaux de base occupe 62,20 % de ce montant, soit la somme de 6 921 663 000 FCFA. La commune elle-même et l’Etat vont contribuer au financement du plan de développement à hauteur de 7 831 399 000 FCFA, soit 70% du coût global. Les partenaires financiers vont participer à 29,38% soit 3 174 969 000 FCFA. Pour assurer leur contribution, les autorités communales de Sabcé comptent sur l’effectivité du fonds minier et les taxes versées par la société minière Bissa Gold SA.

Le Maire de la commune de Sabcé, Rigobert Nassa, a indiqué que leur ambition n’est pas démesurée et qu’avec l’apport du  fonds minier, ils seront bien dans le montant. « La réalisation d’un plan communal a besoin de toutes les énergies, surtout des fils et filles de la commune, qui sont censés comprendre et qui s’engagent pour le développement de cette commune-là. Après Ouaga, nous envisageons aller à Bobo où il y a une forte communauté de ressortissants, et nous comptons aller également en Côte d’Ivoire. En sus de cela, il y a un groupe whatsapp qui sera créé pour l’ensemble de la diaspora afin qu’on puisse communiquer largement sur le PCD », a-t-il précisé.

Un instrument important

Le PCD 2019-2023  de la commune de Sabcé est élaboré sur 5 axes d’intervention. Ces axes sont, entre autres, l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base de qualité, l’amélioration des niveaux de productions agro-sylvo-pastorales, la dynamisation de l’économie locale, l’amélioration des secteurs de soutien à la production et  de la gouvernance et des finances locales.

Le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Siméon Sawadogo, est ressortissant de cette commune. Il a souligné que le PCD est un instrument important pour le développement d’une collectivité. « Dans le cadre de la décentralisation, il a toujours été préconisé que chaque commune devrait planifier l’ensemble des actions, et voir dans quelle mesure il peut y avoir le financièrement à partir du budget communal, mais également à partir de l’apport de leurs partenaires techniques et financiers, afin de réaliser ce plan communal de développement »,  a-t-il expliqué.

La vision de développement de la commune à l’horizon 2030, est que la collectivité de Sabcé soit une entité qui a intégré le concept du développement, fondé sur la satisfaction des besoins humains et l’efficacité économique. Cette vision est l’expression des ambitions des autorités et de la population de la commune, traduisant une volonté d’améliorer les conditions de vie  de la population, en se basant sur ses potentialités et les opportunités qu’offre son contexte spécifique de commune minière.

Issa Cyrille YELEMOU

Pour Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre