Opération 10 000 plantes : Le FPDCT veut « reverdir » le Burkina Faso

142 0

10.000 plantes seront mises en terre pour la célébration de la décennie du Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales (FPDCT). Le lancement des activités est intervenu ce samedi 20 juillet 2019 dans la commune rurale de Pabré.

Pour « fêter utile » la décennie du FPDCT, la direction générale de la structure a entrepris une campagne de reboisement dénommée « opération 10.000 plantes ». Ladite opération a pour objectif de « reverdir » le Burkina.  720 plantes ont été ainsi mises à terre dans la commune rurale de Pabré. Des plantes dont les espèces varient et sont adaptées au sol de la localité. C’est « un bosquet de la décennie » qui est ainsi créé.

Sur la question de l’entretien et de la survie des plantes, le directeur général de la structure a informé que le FPDCT entend militer pour faire vivre les plants.  « Nous avons voulu planter utile. Planter utile, c’est planter des arbres au nombre qu’on peut entretenir. Il faut dire que le travail technique a été opéré par les services du ministère de l’environnement. Ils ont vu en fonction du sol le type de plantes à planter », a indiqué Bruno Dipama.

Une photo de famille avec le ministre de l’intégration et des Burkinabè de l’extérieur

Aux côtés du fonds, le ministère de l’intégration et des Burkinabè de l’extérieur a salué la pertinence de l’activité. Pour le ministre, la décennie du FPDCT doit être fêter utilement. « Nous sommes là pour signifier notre soutien au fonds et à son directeur général. C’est une fierté pour nous et nous allons travailler avec les autorités compétentes pour entretenir ce bosquet. Il ne s’agit pas seulement de planter, il faut aussi entretenir », a déclaré, Paul Robert Tiendrébeogo. C’est donc une marque de solidarité que le ministre apporte au directeur du fonds.

Le ministre de l’intégration Robert Tiendrébeogo entrain de mettre en terre un arbre

Du côté des autorités locales, la satisfaction n’est pas cachée et la motivation pour entretenir le bosquet est aussi présente. Les autres communes rurales de la région du Centre seront dotées également de « bosquets de la décennie » pour un Burkina vert. Les espèces mises en terre à cette occasion sont entre autres des baobabs, des karités, des moringas et des tamariniers.

Basile SAMA

Burkina 24

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre