Championnat sénior de handball : Domination sans partage de l’AS Douanes

269 0

Les équipes de l’AS Douanes dominent le championnat national de handball chez les séniors. En finale du championnat national, les équipes hommes et dames ont conservé leurs trophées de champions.

Cela fait trois saisons que les dames de l’AS Douanes règnent sur le handball burkinabè

Cela fait trois saisons que l’équipe de l’AS Douanes hommes domine le championnat national de handball. Ce samedi 20 juillet 2019 à l’occasion des finales du championnat national, les douaniers ont dominé leurs frères d’armes de l’AS Police (26-23). Une victoire qui confirme la domination de l’AS Douanes sur l’AS Police. Elle avait battu cette même formation lors de la finale de la Coupe de la Ligue du centre de football.

Le début du match était serré puisque les deux formations se tiennent à 11-11 jusqu’à 20 minutes. Dans un tel match, toute erreur est fatale.

Les policiers seront les premiers à la commettre sur une perte de balle de l’attaque de l’AS Police. L’AS Douanes profite pour passer à 12-10 et terminer la première période à 14-11. Cependant, au retour des vestiaires, les policiers vont très vite combler ce retard. Ezeckiel Kam et Junior Kouadio (six buts) sont difficiles à tenir du côté de l’AS Douanes.

De leur côté, Moussa Sako, Anatole Zagré (quatre buts) répondent aussi. Mais, dans le money-time, les joueurs de l’AS Police vont commettre coup sur coup deux erreurs en ratant des tirs pourtant bien ouverts. Les policiers ratent même un penalty qui aurait pu permettre d’égaliser. Ce qui profite à l’AS Douanes qui marque, creuse l’écart et s’impose (26-23). Elle succède à l’USFA vainqueur l’année dernière.

“On ne s’est pas découragés”

« On a eu confiance en nous, on a fait ce qu’il fallait et à la fin nous avons gagné. Nous avons douté à un certain moment, mais comme  comme en voulait, on ne s’est pas découragés et on a bien géré le match », explique Wilfried Ouédraogo, le capitaine de l’AS Douanes.

Un doublé avec les dames

Chez les dames, l’AS Douanes a facilement disposé de l’ASFA Yennenga (31-26). Les douanières prennent ainsi leur revanche sur les jaune et vert qui les avaient battus en finale de la Coupe de la Ligue du centre. « Malheureusement, les filles ont pris le championnat trop à cœur. Je pense que c’est pour une question mentale que nous n’avons pas pu donner. On s’est réveillés tard et je ne comprends pas pourquoi », s’interroge Simplice Somé l’entraîneur de l’ASFA Yennenga.

Pour Boukaré Ouédraogo l’entraîneur de l’AS Douanes, le collectif de son équipe a payé. « On s’attend à un match très relevé. Voilà pourquoi on a pris les devants parce qu’on connait la valeur de notre adversaire », explique Boukaré Ouédraogo.

Cela fait trois ans que l’AS Douanes est championne chez les dames.

La saison est bien remplie pour le vice-président de la Ligue du centre Dominique Douadiari. Elle a pu organiser les championnats au niveau des minimes, cadets pour la première fois.

Le représentant du ministre des sports et des loisirs Joachim Nikièma, directeur du palais des sports, a félicité cette fédération qui a pu tenir son championnat à bonne date.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre