Communiqué sur la migration vers les nouveaux plans de fréquences   

263 0

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes porte à la connaissance de l’opinion publique, et particulièrement des utilisateurs des services de communications électroniques, qu’il sera procédé à un réaménagement des fréquences donnant lieu à une nouvelle répartition des bandes de fréquences entre les trois opérateurs de communications électroniques que sont ONATEL S.A., ORANGE BURKINA FASO S.A. et TELECEL FASO S.A.

Cette opération qui se déroulera du 27 juillet au 31 août 2019 fait suite à l’attribution aux opérateurs de licences individuelles technologiquement neutres pour l’établissement et l’exploitation des réseaux et services de communications électroniques, notamment le déploiement de réseaux 4G.

Ce réaménagement permettra à chaque opérateur d’augmenter la capacité et la qualité des services offerts au public et procurera d’énormes avantages aux consommateurs tels que l’augmentation de la capacité des réseaux, l’augmentation de la capacité Internet et l’amélioration substantielle de la disponibilité et de la qualité des services.

Cependant, la phase de migration pourrait créer quelques perturbations dans la fourniture de ces services, notamment, absence de réseau, difficultés d’établissement des communications, bruits métalliques ou encore des coupures de communications.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes présente d’ores et déjà ses excuses pour les désagréments liés à cette opération.

Elle sait compter sur la bonne compréhension de toutes et de tous et vous rassure qu’elle a invité les opérateurs de téléphonie à minimiser au maximum les impacts négatifs sur leurs abonnés.

 

Ouagadougou, le 19 juillet 2019 

Le Département de la Communication et de l’International 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre