Kossi : L’AEEK prêche cohésion et culture pendant 48 heures à Koudougou

95 0

L’Association des élèves et étudiants de la province de la Kossi (AEEK) a organisé ses 48 heures de retrouvaille entre élèves et étudiants ressortissants de la Kossi, les samedi 21 et dimanche 22 juillet 2019. Le clou de ces retrouvailles a eu lieu le dimanche 22 juillet 2019 à l’Université Norbert Zongo de Koudougou.

« Notre culture est notre identité », a dit Soro Maminata, étudiante en lettre moderne 2ème année à l’Université Norbert Zongo et présidente de l’Association des élèves et étudiants de la Kossi.

Pour elle, leur association organise ces activités culturelles dénommées « 48 heures de l’AEEK », afin de promouvoir et défendre la culture de leur localité qu’est la Kossi. D’où le choix du thème : « jeunesse et promotion culturelle dans la Kossi ».

Une journée de salubrité a été organisée dans la matinée du 20 juillet, et dans la soirée des matches de football inter-associations. Les activités culturelles se sont déroulées le dimanche 21 juillet 2019 avec à la clé,  des prestations d’artistes et de troupes, des allocutions et une remise d’attestations.

D’après Maminata Soro, les fils et filles de la Kossi sont héritiers d’une tradition multiséculaire d’entraide et de solidarité, prêts à bâtir sur le socle de leur vivre ensemble, la Kossi de leurs rêves. De son avis, poursuit-elle, ce qui les unit est plus que ce qui pourrait les diviser.

Elle a souhaité que la paix et la réconciliation soient une réalité pour tout Burkinabè.  Elle a aussi invité tous ceux qui avaient déserté l’AEEK à  réintégrer le groupe, et de se rappeler de ce qui les a motivés au lancement.

Œuvre utile

La marraine Affoussatou Dramé, tout comme le proviseur du CEG  Koro Drissa Toé, ont remercié l’AEEK pour ce qu’elle entreprend pour la Kossi.  D’après le directeur, l’examen blanc organisé par l’AEEK au profit des candidats du CEG de Koro a permis à l’établissement de faire un bon taux de réussite à l’examen du  BEPC 2019, soit 52 admis sur 71 candidats présentés.

Le président d’honneur des « 48 heures l’AEEK », Bakary Koné, il a demandé aux membres de l’AEEK de maintenir la cohésion, s’entendre, et surtout de se rappeler d’où ils viennent. L ’initiative est à saluer et à encourager, selon lui, car « l’objectif poursuivi par l’association est noble, la cohésion, cultiver l’harmonie, être aux côtés des parents pour aider leurs jeunes frères à prendre leurs études au sérieux ».

Après ce qu’il a vu et entendu, le président d’honneur s’est déclaré prêt à accompagner ses jeunes frères.

Michel YAMEOGO

Pour Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre