5e championnat d’Afrique de Vovinam viet vo dao : Objectif première place pour le Burkina

185 0

Ouagadougou abrite du 26 au 27 juillet 2019 la cinquième édition du championnat d’Afrique de vovinam viet vo dao. 

Fernand Ouédraogo et Rasmané Sawadogo espèrent tous la première place pour le Burkina

Après ses deuxièmes places en 2015 et 2017, le Burkina Faso vise désormais la première place au championnat d’Afrique de vovinam viet vo dao. Cette compétition s’ouvre ce vendredi 26 juillet 2019 dans la salle des arts martiaux à l’Institut des sciences du sport et du développement humain (ISSDH).

Le Président de la Fédération burkinabè de vovinam viet vo dao Fernand Ouédraogo a animé une conférence de presse le jeudi 25 juillet pour faire le point sur les préparatifs de cette compétition.

Les différentes compétitions inscrites sont la lutte vietnamienne, les combats et les techniques de combats. Pour préparer ce championnat d’Afrique, la fédération a organisé plusieurs regroupements à partir du 4 au 18 juillet 2019 pour sélectionner et préparer les athlètes pour prendre part à ce championnat. Ils sont donc prêts, selon Fernand Ouédraogo, également président de la confédération africaine de vovinam viet vo dao.

Israël Mano pour un autre titre de champion d’Afrique

Ce sera l’occasion pour le public de voir Israël Mano, champion du monde de vovinam viet vo dao et du Le Võ Cổ Truyề au combat. Il sera aligné dans la catégorie des plus de 85 kg. Il est donc l’un des espoirs de médailles du Burkina. D’autres athlètes, notamment en technique, seront à suivre pendant le tournoi.

Cependant, la concurrence sera rude. En effet, certains pays inscrits sont à prendre au sérieux au vu du travail abattu.  « Au Sénégal, il y a une dizaine de ceintures noires, commente Fernand Ouédraogo. Ils ont donc plusieurs maîtres, plusieurs clubs et donc beaucoup d’athlètes. Au Mali aussi, ils sont bons tout comme au Maroc », confie Fernand Ouédraogo. Malgré tout, le Directeur des sports et loisirs Rasmané Sawadogo fait confiance aux athlètes burkinabè pour remporter cette première place.

Sept pays sont attendus à Ouagadougou. Il s’agit du Mali, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Niger, de la Mauritanie et du Togo. Le Maroc, qui s’était inscrit, a renoncé à participer à ce tournoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre