Ouagadougou : Lancement d’un projet d’assainissement

317 0

La phase III du projet de développement durable de la ville de  Ouagadougou (PDDO) a été lancée ce vendredi 26 juillet 2019 à Ouagadougou. Elle vise à assurer un accès universel et continu des populations aux services d’assainissement.

Le ministre de l’eau et de l’assainissement Niouga Ambroise Ouédraogo a procédé ce vendredi 26 juillet 2019 au lancement du programme national d’assainissement des eaux usées et excrétas (PN-AEUE)  à Ouagadougou.

« L’assainissement est un projet majeur qui a été entamé dès 2001. Les phases I de 2001 à 2003 et la phase II de 2011 à 2013 du projet de développement durable de la ville de Ouagadougou (PDDO) », indique le ministre Niouga Ambroise Ouédraogo.

Il ajoute que « ce projet est financé par la France à travers l’Agence Française de Développement à environ 3.473.888.700 de FCFA et les travaux vont durer 19 mois. Ça va permettre un assainissement collectif. Les eaux usées, les excrétas produits dans ces zone-là seront collectés à travers ces réseaux et envoyés en traitement dans ce qu’on appelle une station de lagunage », explique-t-il.

Ce projet, qui va permettre de traiter à environ 3500m3/jour d’eaux usées en provenance de 1500 parcelles domestiques de la ville de Ouagadougou, contribuera à la préservation de la nappe phréatique, l’amélioration des conditions d’hygiène et d’environnement public.

Pour Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de la France au Burkina en fin de mission, ce financement entre « dans le cadre de la coopération habituelle que nous avons avec le Burkina Faso. Nous continuons à faire en sorte de pouvoir aider nos partenaires burkinabè lorsqu’ils le souhaitent et nous le demandent».

Saly OUATTARA

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre