Coupe d’Afrique de vovinam viet vo dao : La première place pour le Burkina

248 0

La cinquième édition du championnat d’Afrique de vovinam viet vo dao a été disputée les 26 et 27 juillet 2019 à Ouagadougou. Le Burkina Faso succède au Mali au palmarès de la compétition avec 15 médailles en or. Le Sénégal arrive, quant à lui, deuxième avec 13 médailles en or.

Le Burkina a remporte le cinquième championnat de vovinam viet vo dao

15 médailles en or, 17 en argent et 17 également en bronze. C’est le bilan de la participation du Burkina au cinquième championnat d’Afrique de vovinam viet vo dao. Les dernières finales de cette compétition se sont disputées le samedi 27 juillet 2019. C’était à la salle des arts martiaux de l’Institut des sciences des sports et du développement humain (ISSDH).

Pour cette dernière journée, les Sénégalais et les Maliens se sont les plus illustrés en disputant la plupart des finales. Le Burkina Faso a surtout dominé la compétition dans les petites catégories. Pour cette dernière journée, c’est le tir de la corde qui a permis au public de la salle des arts martiaux de l’ISSDH de jubiler.

Le Sénégal deuxième

Opposés au Mali dans cette dernière épreuve, les Burkinabè ont remporté le concours pour complété leurs médailles d’or à 15. Les différents voshings venus d’Afrique ont rivalisé en technique (combat imaginaire), les combats de luttes pieds et poings et la section lutte.

Le clou de la soirée était le concours du tir de la corde remporté par le Burkina

Le Sénégal a pris la deuxième place de la compétition avec 13 médailles en or, sept en argent et quatre en bronze. Le Mali se classe troisième avec cinq médailles en or, huit en argent et sept en bronze. La Côte d’Ivoire, le Togo et le Niger ont, quant à eux, tous cinq médailles en bronze.

En tant que président de la fédération burkinabè de vovinam viet vo dao (FBVV), Fernand Ouédraogo a salué la performance des athlètes burkinabè.

« On a détrôné le Mali qui était champion il y a deux ans. On est champion aujourd’hui. On oublie ça et on essaie de voir les prochaines échéances », a confié le directeur technique national de la FBVV Moussa Nassouri. Le travail continue donc du côté de cette fédération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre