Ouagadougou : Lancement des travaux de bitumage dans les arrondissements 10 et 11

417 0

La commune de Ouagadougou dans le cadre de la réalisation de sa voirie pour une mobilité urbaine à l’image des villes modernes, a bénéficié d’un financement de la Banque islamique de développement (BID) pour le projet de desserte principale des arrondissements 10 et 11. Le maire de la commune de Ouagadougou a procédé au lancement des travaux de bitumage de la voirie, ce lundi 29 juillet 2019 à l’arrondissement 10 de Ouagadougou.

Longue de 10,3 kilomètres, cette infrastructure entre dans le  cadre du projet de développement des quartiers périphériques de la ville de Ouagadougou. Elle est entièrement financée par la BID à hauteur de 12.083.152.453 FCFA hors taxe et hors douane.

Le Maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé a exhorté les riverains et riveraines à observer plus de prudence, et à faire preuve de compréhension pour les désagréments qu’ils vont subir. Il a par ailleurs rappelé à la BID que des projets en cours de lancement ou de financement ont encore besoin de son soutien. Ce sont, entre autres, le projet de bitumage de 145kms de voiries couvrant l’ensemble des 12 arrondissements de la ville de Ouagadougou, le projet de construction du 3ème pont de Tanghin et le projet de transport collectif de masse.

« Le développement de Ouagadougou réside inéluctablement dans l’aboutissement de la gouvernance intercommunale, pour une meilleure intégration des projets sectoriels à grande échelle. Dans le contexte de Ouagadougou, la mobilité est une nécessité vitale car il faut se déplacer plus souvent, pour produire et satisfaire nos besoins (…). Cette voirie va permettre de concrétiser davantage, notre vision de rapprochement de Ouagadougou avec les communes voisines, pour forger un projet structurant du grand Ouaga », a-t-il ajouté.

Faire de Ouagadougou, une capitale sous-régionale

Cette route traversera les arrondissements 10 et 11 pour rejoindre les routes nationales N° 4 et N°5 en passant par le Camp Baba Sy. Elle va partir de la RN4 (route de Fada N’gourma) pour rejoindre la RN5 (route de Pô). Cette voirie qui sera une parallèle au boulevard de Tensoaba aura la particularité d’avoir 3 voies. Il y aura des 2 fois 2 voies pour les cycles et une voie réservée aux bus uniquement.

Vincent Dabilgou est le ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière. En sa qualité de représentant du Premier ministre, il a invité les entreprises à être dans le délai et à se donner à fond pour un travail de qualité.

« C’est un boulevard qui va donner une certaine vision mais aussi qui va donner une ambition que le gouvernement a de la ville de Ouagadougou. Il est bon que les travaux soient bien exécutés (…). Le projet de mobilité dans la ville de Ouagadougou est un grand projet. C’est une vision qui permet de faire de Ouagadougou une capitale sous-régionale, de faire de Ouagadougou où la mobilité devient un catalyseur pour créer des richesses dans une ville »,  a-t-il indiqué.

Les travaux seront réalisés par l’entreprise CGE BTP qui sera soutenue par une autre entreprise. Le délai d’exécution de la voirie de desserte principale des arrondissements 10 et 11 est de 12 mois. Le contrôle des travaux sera assuré par le cabinet AGEM qui mettra en œuvre 2 équipes simultanées, pour permettre l’avancement rapide des travaux.

Issa Cyrille YELEMOU

Pour Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre