Nigeria : Les soldats enterrés nuitamment

388 0

 Selon Atiku Abubakar, un responsable de l’opposition, les soldats tombés au front dans les combats contre Boko Haram sont inhumés discrètement. Il dit tenir ses information d’un rapport.

« Je ne peux pas imaginer qu’en l’espace d’un an, des dizaines de grands patriotes avaient été tués et enterrés secrètement sans que leurs familles en soient informées », a écrit ce jeudi 1er juillet 2019, Atiku Abubakar, membre du Parti démocratique populaire, parti de l’opposition. Il a par ailleurs ajouté que, « les hommes et les femmes de nos forces armées constituent notre première, notre deuxième et notre dernière défense contre nos ennemis nationaux et étrangers et doivent être traités avec amour, respect, dignité et reconnaissance pour le service précieux qu’ils rendent au Nigeria », a-t-il poursuivi.

D’après le site premiumtimesng.com, le « scandale » avait été révélé par The Wall Street Journal qui a publié le 31 juillet un article intitulé « Le Nigeria enterre des soldats la nuit dans un cimetière secret ».

Le journal américain indique qu’« à la nuit tombée, les corps des soldats sont secrètement transportés d’une morgue qui est parfois si encombrée que les cadavres sont livrés par camion, selon des soldats nigérians, des diplomates et un haut responsable du gouvernement ». Ce serait alors au moins 1 000 soldats tués depuis le début de l’offensive de Boko Haram en juillet 2017.

L’opposant Atiku Abubakar  explique  que bien qu’il soit réservé sur ces révélations de l’enquête du Wall Street, il est important pour le gouvernement nigérian d’élucider cette affaire par la création d’une commission d’enquête. « Parallèlement à cela, j’encourage vivement la création d’une commission d’enquête composée d’anciens officiers militaires réputés, chargée de mener une enquête et de rendre compte aux Nigérians du véritable état de la guerre contre le terrorisme et des mesures à prendre pour que le Nigéria mette fin rapidement l’insurrection en cours », a-t-il déclaré.

En 10 années, Boko Haram a déjà fait plus de 27 000 morts et plus de 2 millions de déplacés.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre