Etienne Traoré : “Naaba Sonré a été un combattant honnête, bave, courageux et intrépide”

1120 0

Ceci est le message de Burkina Yirwa à l’occasion du décès du Dima de Boussouma.

Dieu a rappelé à lui le mardi 30 juillet 2019 son serviteur OUEDRAOGO Salfo Théodore, 31 ème Roi de Boussouma et dont le nom de règne était Naaba SONRE, DIMA de Boussouma dans sa 78 ième année. Nous prions tous pour que Dieu, dans sa grande magnanimité, l’accueille auprès de lui.

A sa grande famille, à ses parents, à ses administrés et à ses militants, Burkina Yirwa présente ses condoléances les plus attristées et salue la mémoire de l’illustre disparu.

Qui était Sa Majesté, Naaba SONRE, DIMA de Boussouma ?

Né le 09 septembre 1941, il poursuivait des études de droit en France lorsqu’il fut rappelé au décès de son père Naaba WOBGO, pour être couronné Roi le 30 décembre 1967, alors âgé de seulement vingt-six (26) ans.

Il se lança tôt dans la politique au moment où beaucoup de gens à cette époque croyaient en certaines valeurs comme la VERITE, la DROITURE, le PATRIOTISME ; valeurs auxquelles, il est resté attaché jusqu’à son rappel à Dieu. Et le DIMA de Boussouma l’a amplement démontré toute sa vie et pendant ses cinquante-deux (52) ans de règne. Nous avons aussi observé ces valeurs en lui durant sa longue vie de parlementaire. Il était jusque-là député à l’Assemblée nationale au titre de la majorité présidentielle.

Parlant seulement de son parcours avec Feu le Professeur Joseph KI-ZERBO où nous l’avons connu d’un humanisme débordant, Naaba SONRE a été un combattant HONNETE, BRAVE, COURAGEUX et INTREPIDE.

-HONNETE, car il a été toujours fidèle à ses engagements difficiles à tenir dans l’opposition. A tel point qu’aujourd’hui nul ne peut lui reprocher, comme à bien d’autres, un enrichissement illicite, immérité.

-BRAVE et COURAGEUX, car il a eu ce courage d’intérioriser ces valeurs qui l’ont rapproché de Feu Joseph OUEDRAOGO et Feu Joseph KI-ZERBO. Cette bravoure a toujours été présente dans ses prises de positions politiques. Il restera à cet effet, un vivant exemple par rapport auquel nous devrions tous nous attacher durement.

-INTREPIDE, car le Naaba SONRE a toujours campé fermement sur ses justes positions, préférant ainsi subir les affectations arbitraires dans l’administration et des persécutions multiformes aux promotions juteuses mais injustes. En cela, il demeure et doit demeurer, particulièrement pour notre jeunesse, un exemple vivant et à suivre.

Naaba SONRE, Burkina Yirwa tentera toujours de puiser dans les valeurs que tu nous as indiquées et que tu as réellement vécues, la voie à suivre contre toute forme d’opportunisme.

Nous poursuivrons ton combat pour un véritable épanouissement du Burkina Faso.

Naaba SONRE, grand merci pour tout  et reposes en Paix. Que la terre libre du Burkina Faso que tu as tant aimé, servi et défendu avec dignité, te soit légère. Et que Dieu t’accueille en son royaume !   

 Ouagadougou, le 03 Août 2019

 Pour le Secrétariat Exécutif National de Burkina Yirwa, le Président

  Etienne TRAORE                            



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *