Abdoul Karim Sango : « Ils ne sont pas obligés de peindre en rouge notre carte »

573 2

Le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango n’a pas voilé son mécontentement, ce mardi 6 août 2019, à propos de la cartographie du Burkina Faso, coloriée pratiquement en rouge, du fait de l’insécurité par des pays européens, notamment la France. Il juge inopportune et inamicale cette manœuvre de ces pays occidentaux.

« Hier ou avant-hier, on a assassiné des gens encore aux Etats-Unis. Mais qui a cartographié en rouge les Etats-Unis ? Lorsqu’on fait le point des victimes liées à ce phénomène de terrorisme, cela fait plus de victimes en Occident.

Mais ce n’est pas pour autant que nous on a fait une carte et qu’on a dit : ‘Ah ! Il ne faut pas aller ici, il faut aller ici’. C’est vrai que c’est le droit souverain des Etats de décider de là où ils veulent que leurs concitoyens partent. Ils ne sont pas obligés de peindre en rouge notre carte.

Ils n’ont qu’à simplement dire à leurs concitoyens : ‘Ne partez pas  ici !’ C’est tout. Parce que la carte lorsqu’elle est faite sous ce format, elle ne parle plus seulement à leurs ressortissants ; elle parle souvent même à nous-mêmes. C’est inamical.

Et nous devons trouver les mots justes pour dire aux Etats, qu’entre Etats amis, on ne doit pas se comporter comme ça (…). Les terroristes, leur objectif ce n’est pas de nous tuer mais c’est de nous faire peur.

Du moment où on a peur, eux, ils ont gagné leur combat. Alors, quand vous mettez une carte en rouge, ils ont gagné ; il n’y a plus de vie dans la zone. Il appartient au Burkina et moi en tant que ministre en charge du tourisme de dire que ce sont des zones vertes.

Mais pour y aller, les forces de défense et de sécurité vous diront : Ici faites attention ! C’est tout à fait normal »

Abdoul Karim Sango, ministre de la culture, le 6 août 2019 – Burkina 24

 Issa Cyrille YELEMOU

Pour Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 2 commentaires

  1. Lalampè Elie Paré |

    J’apprécie hautement ce Ministre chaque fois qu’il intervient. Son message de retour de son voyage au Rwanda m’a touché profondément. Les choses sont tellement claires que si l’Afrique ne s’unit pas vite, on nous insultera toujours, notamment la France. cela n’est plus de l’amitié d’État à État. C’est toujours une manière de nous enfoncer pour mieux exploiter. J’ai toujours répéter que l’Europe ne peut pas nous tuer tous en même temps. Alors la balle est dans le camp de nos guides. Merci mon Ministre mille fois de votre franc parler.

  2. Monsieur le Ministre vous avez travaillé main dans la main avec la France à travers l’ex ambassadeur Gilles Thibaut, avec aussi les USA à travers l’ex l’ambassadeur Tulinabaut Mushungui et les OSC. Vous étiez des amis hier ce n’est pas aujourd’hui que vous allez vous plaindre du comportement de la France et des États Unis d’Amérique. Gilles Thibaut à été chassé du Cameroun par Paul Biya qui ne veut pas qu’un étranger vienne brûlé son pays. Mr le Ministre si vous ne le savez pas sachez que l’ex ambassadeur des USA Tulinabaut Mushungui de son poste à Dakar est allé à Abidjan voir Blaise COMPAORÉ afin de lui demander des excuses pour l’erreur qu’il a commise en supportant certaine OSC contre lui. Blaise COMPAORÉ l’a excusé tout en le demandant de bien vouloir faire la même démarche vers le peuple burkinabè s’il pense avoir commis une erreur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre