Burkina : Des femmes plaident pour un meilleur avenir du “Chapeau de Saponé”

67 0

Le ministère de la femme a effectué une visite de travail ce jeudi 8 août 2019 à Saponé, dans le Centre-Sud, à une trentaine de kilomètres de Ouagadougou.

Le célèbre «  chapeau de Saponé », confectionné par les femmes de la commune portant le même nom, a été au centre des échanges entre la ministre de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire et les femmes.

Leur représentante, Asseta Tassembédo, a d’emblée, égrainé des difficultés qui freinent le développement de cette activité, les empêchant de subvenir au besoin de leur famille. Elle a rappelé les avantages que leur assure cette activité, à savoir, la scolarisation des enfants et leur prise en charge lorsqu’ils sont malades.

 « Il était important que nous venons regarder comment nous pouvons aider les femmes qui produisent le chapeau de Saponé. Nous sommes venus avec toute l’équipe pour voir comment nous pouvons adapter la stratégie afin de les aider à produire et à écouler la production. Le gouvernement a entrepris dans la politique de consommation locale, à consommer les produits locaux. Nous allons travailler à promouvoir avec le ministère du tourisme le chapeau de Saponé.  Nous avons besoin de développer ce secteur », explique la raison de sa venue avec son staff à Saponé.

Il n’y a pas que les chapeaux de Saponé que les femmes savent faire. Elles produisent et commercialisent des céréales telles le riz, du soumbala, le beurre de karité, le savon, etc. La ministre de la femme, Laurence Ilboudo, a promis à l’endroit de ses sœurs, coépouses et mères de saponé, des appuis en formation en entrepreneuriat, des subventions et des prêts.  

Déjà comme action, elle a affirmé ceci : « Nous allons travailler avec les mairies, pour la rentrée scolaire prochaine, les inciter à prendre les productions locales pour aider les femmes à écouler leur production. Nous allons également aider les femmes à participer aux foires internationales (…) ».

Le Naba Sigri de Saponé a salué l’initiative de la ministre des femmes et a prié pour la paix et la cohésion au Burkina Faso. Une audience entre le Naba Sigri de Saponé et la ministre Laurence Ilboudo a marqué la fin de la visite de ce jour.

Irmine KINDA

Burkina 24

Il y a 1 commentaire

  1. L’avenir du chapeau de saponet est avec le prénom de son chef NAABA SIGRI. Dites aux femmes de le baptiser naaba sahel. Et tout est récupéré. Courage! Bonne chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre