Côte d’Ivoire : Arafat DJ est décédé

287 0

Houon Ange Didier alias Arafat Dj est décédé. Le patron de la YoroGang a rendu l’âme ce lundi 12 août 2019 à la Polyclinique des 2 Plateaux. Un décès qui est survenu suite à un accident de circulation dont il a été victime le dimanche dernier à Angré Cocody, alors qu’il était sur sa moto.

Telle une traînée de poudre, la nouvelle de son accident dans la soirée du dimanche 11 août 2019 tard dans la nuit avait fait le tour des réseaux sociaux.
Selon un témoin cité par Afrik Soir, sur sa moto, Dj Arafat est entré en collision avec la voiture d’une journaliste.

 

« J’étais au premier rang lorsque l’ami de DJ Arafat a fait ce qu’on appelle « cabrer la moto ». Chose qu’il a réussi à faire. Arafat a pris la moto à son tour et voulait faire la même chose. Lorsqu’il a soulevé la moto, dix mètres après, il se retrouve nez à nez avec la dame (qui est journaliste radio). DJ Arafat voulait tout de suite dévier la moto mais c’était trop tard », a raconté le témoin, selon ses propos rapportés par Afrik Soir. 

DJ Arafat est l’un des leaders du coupé-décalé. Son dernier titre,  intitulé curieusement “Moto-Moto”, avoisine les 5 millions de vues sur YouTube. 

Les raisons de sa mort dévoilées par des médecins

La Côte d’Ivoire est en deuil ce lundi 12 août 2019 et la consternation se lit sur toutes les mines à Abidjan, la capitale économique. L’idole de toute une jeunesse vient ainsi de tirer sa révérence à l’âge de 33 ans.

Dès l’annonce de sa disparition, une marée humaine digne de « la Chine », comme le désormais défunt DJ Arafat aimait appeler ses innombrables fans  s’était emparée de la clinique des Deux-Plateaux à Cocody, où il avait été interné pour subir des soins intensifs au regard de la gravité de l’accident dont il avait été l’objet quelques heures auparavant.

Selon les médecins affectés au chevet de la célébrité ivoirienne du Coupé-décalé, « le Daïshikan » aurait été frappé d’une grosse fracture de la voûte crânienne et une embourrure cérébrale qui l’ont plongé dans un coma de stade 3 avec une hémorragie cérébrale massive. En conséquence, le décès cérébral a été constaté à 1h du matin.

Toujours à en croire les réanimateurs et neuro-chirurgiens ayant tenté de traiter Dj Arafat, il serait arrivé dans un état presque désespéré pour finalement succomber à ses blessures vers 1h du matin.

Le protocole dans le cas d’espèce devrait être scrupuleusement respecté d’où l’annonce de son décès à la mi-journée par le ministère ivoirien de la Culture et de la Francophonie.

Petit portrait du roi du coupé-décalé

DJ Arafat de son véritable nom Ange Didier Houon est le fils  de deux musiciens ivoiriens. Il est né le 26 janvier 1986 dans la grande et chaude commune de Yopougon à Abidjan. Titulaire d’une dizaine d’albums, il a su s’imposer naturellement sur le trône du Coupé-décalé à la disparition de son emblématique concepteur Douk Saga en 2006 à Ouagadougou.

Il est en pole position dans le classement des artistes et personnalité influente de la Côte d’Ivoire. Une popularité qu’il a su se tailler car à ce jour, il est le seul à avoir réussi à rentrer dans la peau de Douk Saga sachant manier buzz et langages frôlant la vulgarité mais paradoxalement accrocheurs.

La nouvelle de son décès a fait réagir des célébrités du monde de la culture et du sport d’Afrique et d’Europe.

Kouamé L-Ph. Arnaud KOUAKOU
Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre