Le Nigeria veut bloquer les importations de denrées alimentaires

271 0

Le chef de l’Etat Muhammadu Buhari a ordonné à la Banque centrale de son pays de suspendre toutes les demandes d’importations de produits alimentaires en devises étrangères. Cette décision a par ailleurs soulevé des interrogations sur l’indépendance qui est dévolue à cette banque.

Cette décision jugée un peu trop rigoureuse par les importateurs de produits alimentaires ayant recours à des devises étrangères s’explique par le fait que “la réserve de change sera conservée et utilisée strictement pour la diversification de l’économie, et non pour encourager plus de dépendance vis-à-vis des factures d’importation de produits alimentaires”, souligne le communiqué présidentiel.

Muhammadu Buhari entend ainsi mettre à exécution sa promesse de campagne qui est de donner un coup de fouet à l’économie locale, marquée par une récession durant son premier mandat.

Le Nigeria est le premier producteur de pétrole du continent africain, mais est fortement dépendant des ventes de brut pour environ 90 % de ses opérations de change.

Cette nouvelle mesure emboîte le pas de celle prise récemment prise par le gouverneur de la Banque centrale, Godwin Emefiele, qui est que son institution bancaire s’apprêtait à interdire l’accès aux devises étrangères pour importer du lait.

Une décision quasi-similaire lors de son premier mandat avait imposé des contrôles sur l’importation de riz afin d’encourager la production locale mais ayant eu pour revers d’accroître la présence sur le marché nigérian de riz de contrebande transitant par le Bénin voisin.

La conséquence immédiate de cette disposition que prend le président Buhari sera l’inflation des denrées alimentaires d’autant plus que les importateurs devraient courir après d’autres sources en vue d’obtenir des devises étrangères et ce, sur le marché noir et à des taux importants.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU
Burkina24
Source : BBC Afrique

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre