DJ Arafat: Le pasteur n’a pu ressusciter le ‘’Yorobo’’

161 0

Il aura profité de la disparition tragique du roi du Coupé-Décalé pour se faire un nom. Inconnu et méconnu du grand public et des médias, le pasteur David Aimé Jérémie a rompu avec l’anonymat et est  entré dans le cercle des stars après son post sur les réseaux sociaux dans lequel il avait promis « au Nom de Jésus » ramener DJ Arafat à la vie si et seulement si sa famille le lui autorisait. 

« Donnez-moi un cadre où je peux me recueillir avec le corps de DJ Arafat, je vais prier, il va se relever et il va reprendre le micro pour chanter… Arafat vivra, il revivra, il se relèvera, il marchera », a rassuré le pasteur David Aimé Jérémy.

Dans la soirée du lundi 12 Août 2019 quelques heures après le décès tragique du roi du Coupé-Décalé, il avait promis le ramener à la vie.

Pris pour un plaisantin dans les premières heures de son annonce, le pasteur David Aimé Jérémy, à force de persuasion et s’appuyant sur des passages bibliques a réussi à semer le doute dans les esprits sur sa capacité à relever ce défi de ressusciter DJ Arafat comme le Christ le fît pour Lazare en début de putréfaction.

Il requît une seule condition à savoir l’autorisation de la famille du défunt en plus de celle du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Hamed Bakayoko qui n’a jamais caché le fort lien affectif qui le lie à DJ Arafat.

Il promettait une « honte nationale et même internationale » à ceux qui visiblement ne souhaitaient pas que DJ Arafat fasse le rarissime et exceptionnel parcours de trépas à vie.

Sur les réseaux sociaux, les fanatiques de « Yorobo », qui retrouvaient un semblant de lueur d’espoir, imploraient les personnes sollicitées de bien pouvoir recevoir le pasteur et lui accorder cette fameuse permission avant ce vendredi 16 août à minuit… Mais hélas, le délai est passé.

Dès les premières heures de ce samedi 17 août, le pasteur David Aimé Jérémy dans une autre vidéo va indiquer que la famille n’a pas accédé à sa requête et déploré la situation au grand désarroi des « Chinois ».

Un autre pasteur le Général Camille Makosso, un autre homme de Dieu réputé pour ses frasques et ses ironies, a indiqué que bien que convaincu des miracles de Dieu, il reste davantage convaincu qu’il s’agit là d’un « mamailleur », terme utilisé pour décrire les personnes de moralité douteuse.

Décédé au matin du lundi 12 août après un accident de moto la veille, DJ Arafat a jeté l’émoi sur l’ensemble des Ivoiriens, de ses fans à travers le monde et même de ceux qui ne croyaient pas le porter dans le cœur.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU
Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre