Koupendieli : “Un baobab”, selon Eddie Komboïgo

238 0
Eddie Komboïgo, le président du CDP,  se prononce sur le décès du Roi du Gulmu.
C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès du Koupendieli, 31e roi du Gulmu dans la nuit 16 au 17 août 2019. Cet grand homme politique a servi le peuple burkinabé en temps qu’élu national. Il a mis sa grande expérience au service de l’administration publique. Sa sagesse, il l’a mise à la disposition de la  nation burkinabé.
A peine nous pennons à essuyer nos larmes suite à la disparition du Dima de Boussouma, que le destin nous arrache un monument, un baobab, un conciliateur.
En cette douloureuse circonstance, je voudrais au nom de l’ensemble des militantes, des militants et  des sympathisants du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) et à mon nom personnel, présenter à la famille éplorée ainsi qu’à toute la population du Gulmu, mes condoléances attristées et ma compassion émue.
Nous faisons le serment d’être les dignes héritiers de son exemple de vie, de lutte et de sagesse  pour la construction d’un Burkina Faso meilleur et résolument  orienté vers son développement et le progrès.
Démocratie-Progrès-Justice
Ouagadougou, le 17 août 2019
Pour le Bureau Politique National,
Le Président
  Eddie KOMBOIGO

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre