Burkina : Un détachement militaire attaqué à Koutougou (Sahel)

1305 3

Le détachement militaire  de Koutougou dans le Soum, région du Sahel, a été attaqué le 19 août 2019, révèle l’état-major de l’armée.

La hiérarchie militaire qualifie l’attaque “d’envergure” perpétrée par des “groupes armés terroristes” et a fait de nombreuses victimes au sein des forces armées nationales. Le bilan provisoire dévoilé par le communiqué fait état de “plus d’une dizaine de militaires tombés et de nombreux blessés“.

Le bilan actualisé ce 20 août 2019 par l’état-major fait état de 24 militaires décédés, 7 blessés et 5 militaires toujours recherchés. 

L’état-major précise toutefois que les forces armées ont riposté. “Une vaste opération aérienne et terrestre de ratissage  a permis de neutraliser de nombreux assaillants“, peut-on lire dans le communiqué. L’Agence d’information du Burkina (AIB) indique que le nombre d’assaillants neutralisés est estimé à 40, ainsi que des motos détruites.

Le Gouvernement réaffirme sa détermination à parvenir à une sécurisation des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national“, a assuré  Remis Dandjinou, porte-parole du gouvernement, dans un autre communiqué paru dans la soirée. Il assure aussi qu’une “vaste opération de ratissage a permis de neutraliser de nombreux assaillants“.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 3 commentaires

  1. Pourquoi ne pas attendre une attaque et des dizaines de morts avant de mener un telle opération ? Vu que ces insensés de terroristes sont installé depuis belle lurette. En plus pourquoi les hôtels de Dori et Djibo sont remplis de civils français pendant cette période d’insécurité où les populations locales fuit la zone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre