Feux tricolores solaires : Vers un partenariat entre l’ANEREE et Yssif Bara

263 0

Une délégation de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) a rencontré Yssif Bara, le génie burkinabè qui a conçu des feux tricolores solaires Burkina Faso. L’ANEREE souhaite établir un partenariat avec le chercheur afin de vulgariser sa technologie qui en lieu et place de 220 volts, utilise seulement 12 volts sans convertisseur.

Accompagné de son staff, c’est un message d’espoir que le Conseiller en communication et relations publiques de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) a apporté au chercheur burkinabè ce vendredi 22 août 2019 dans son domicile sis à Bobo-Dioulasso. « Nous sommes là pour vous transmettre les félicitations de la hiérarchie et aussi vous proposer un partenariat avec l’ANEREE », annonce Souleymane Gansaoré.

Mais avant d’en venir à cette proposition, Souleymane Gansaoré a d’abord présenté sa structure. L’ANEREE est une agence nationale qui œuvre pour la promotion des énergies renouvelables avec un focus sur le solaire. Dans sa dynamique de promotion de l’énergie solaire, l’ANEREE repère et accompagne les initiatives promotrices d’énergie solaire et d’efficacité énergétique en servant de vecteur de promotion entre les talents et les facteurs de vulgarisation de leurs inventions.

L’ANEREE accompagne les initiatives innovantes notamment en matière d’énergie solaire, selon Souleymane Gansaore

Et comme Monsieur Bara est un innovateur spécialisé dans la fabrication des feux tricolores qui fonctionnent avec l’énergie solaire, « l’ANEREE l’a donc repéré pour l’inviter à élaborer un partenariat gagnant-gagnant », justifie Monsieur Gansaoré.

En quoi consiste le partenariat ?

Selon le Conseiller en communication de l’ANEREE, « le fait de nous recevoir constitue déjà le début d’un partenariat ».

Il précise que la suite de leur démarche se manifestera par trois phases. La première consiste à une phase de test de la technologie. Elle sera suivie d’une phase de signature de protocole d’accord et une orientation vers un marché potentiel.

La dernière, à l’en croire s’annonce déjà fructueuse, car « le Burkina Faso a un besoin de feux tricolores et l’expertise de monsieur Bara sera sollicitée ».

Le concepteur de la technologie innovante apprécie le soutien à lui proposé. Il y voit surtout un pas de plus vers l’atteinte de son objectif. « C’est la preuve que mon travail est apprécié par les autorités. J’y vois bientôt la réalisation de mon rêve d’équiper tous les carrefours du Burkina Faso en feux tricolores solaires », se réjouit l’innovateur.

Une fois scellé, le partenariat entre l’ANEREE et Yssif Bara sera aussi profitable à l’Etat burkinabè. Il permettra de réduire considérablement sa consommation énergétique par l’utilisation de feux tricolores de 12 volts sans convertisseurs en lieu et place de 220 volts. Aussi, il bénéficiera d’une technique maitrisée par un promoteur local qui de surcroit lui reviendra au tiers du coût habituel.

Aminata SANOU
Correspondante de Burkina 24 à Bobo-Dioulasso

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre