RDC : Sept mois après l’investiture du président Tshisekedi, le gouvernement formé

Après plusieurs mois de négociation entre le Cap pour le changement (Cach), la coalition au pouvoir menée par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi et le Front Commun pour le Congo (FCC), celle de l’ex-président Joseph Kabila, la RDC dispose d’un nouveau gouvernement fort de 65 membres.  Les portefeuilles clés comme les Finances, les Mines, la Défense, les Affaires étrangères et le Budget sont dorénavant tenus par de nouvelles personnalités.

Investi le 24 janvier 2019, le président Félix Tshisekedi a enfin son premier gouvernement après d’âpres négociations qui auront duré sept (7) longs mois, soit jusqu’à ce 26 août au terme d’une nuit blanche. Les négociations entre le Cap pour le changement (Cach), sa coalition, et le Front Commun pour le Congo (FCC) de l’ex-président Joseph Kabila, d’ailleurs majoritaire au parlement, avaient abouti à un accord de partage des 65 postes ministériels avec 42 au FCC et 23 au Cach.

Fait marquant, les 65 ministres qui composent ce premier gouvernement de Félix Tshisekedi sont tous membres, soit de l’UDPS son parti, soit de l’UNC de Vital Kamerhe, son directeur de cabinet, ou encore du FCC, son prédécesseur Joseph Kabila.

76,9% des membres de ce gouvernement sont des novices dans l’exercice gouvernemental tandis que 17% des portefeuilles ont été attribués à des femmes.

L’attribution des portefeuilles des Affaires étrangères, de l’Intérieur, du Budget et de l’Économie ont fait l’objet d’intenses discussions au point de retarder la formation du gouvernement. 

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Jeune Afrique



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page