Côte d’Ivoire : La tombe de DJ Arafat profanée

406 0

Au moment où les Ivoiriens avaient commencé à se féliciter du déroulement quasiment parfait des obsèques de DJ Arafat, l’annonce de la profanation de sa tombe a davantage amplifié la douleur de sa famille et de ses fans.

Les ”Chinois” voulaient avoir le cœur net sur l’identité réelle du corps, d’abord exposé au stade Félix Houphouët-Boigny, puis inhumé au cimetière de williamsville à Adjamé, Abidjan.

Soupçonnant la décision de le porter en terre dans l’intimité familiale, ils ont profité du retrait de la famille et des autorités pour mettre à exécution leur triste dessein, celui d’exhumer ”le Daishinkan”, soldant sa mort une seconde fois.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU
Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre