Kadré Désiré Ouédraogo : « Ce que nous avons en face de nous dépasse nos enjeux partisans »

221 0

Candidat déclaré à la Présidentielle de 2020, Kadré Désiré Ouédraogo était, le dimanche 1er septembre 2019, dans la Commune rurale de Pabré dans la Région du Centre. Aux allures de meeting, cette rencontre a été qualifiée « de prise de contact » par le candidat. « Nous sommes venus pour nous présenter et échanger sur l’avenir de notre pays, le Burkina Faso et les échéances électorales de 2020 », a indiqué Kadré Désiré Ouédraogo.  

« Dire que le Burkina Faso va mal aujourd’hui, ce n’est pas faire l’injure à personne. Mais c’est la triste réalité. Le Burkina a mal à sa sécurité et à sa paix sociale. Le Burkina a mal à sa gouvernance. Le Burkina a mal à son développement ». Tel est le tableau de la situation nationale peint par Kadré Désiré Ouédraogo.

Ainsi, « c’est pourquoi, en tant que démocrate, nous nous sommes engagés à contribuer à son redressement. Il faut que le Burkina Faso change et en bien », explique l’ancien Premier ministre du Burkina Faso (1996-2000). Pour ce faire, lors de cette rencontre de prise de contact avec les populations de Pabré, Kadré Désiré Ouédraogo a appelé « tous les Burkinabè de bonne volonté » à se rallier à lui pour cette œuvre de « redressement » du Burkina Faso.  

« Les échanges que nous avons eus ce matin ne sont pas des échanges d’un parti politique. Ce n’est pas que je néglige les partis politiques, mais j’estime que ce que nous avons en face de nous dépasse nos enjeux partisans. Je m’adresse au peuple burkinabè. Je m’adresse à la nation burkinabè (…)

En politique, nous ne sommes pas tenus d’avoir les mêmes idées. Nous pouvons avoir des idées différentes et cela ne fait pas de nous des ennemis. C’est pour cela que j’invite les Burkinabè à une autre façon de faire la politique, plus respectueuse ».  

Kadré Désiré Ouédraogo – Pabré, le 1er septembre 2019

Candidat déclaré pour l’élection présidentielle de 2020, Kadré Désiré Ouédraogo avait été annoncé candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti politique de l’ancien président Blaise Compaoré, provoquant ainsi une crise au sein dudit parti. Un autre candidat, Eddie Komboigo est pressenti. Alors, l’ancien Premier ministre poursuivra-t-il sa quête sous la bannière du CDP ou d’un autre parti politique ?

Pour l’instant, « ce qui importe, c’est de faire connaitre aux populations burkinabè, le sens de mon engagement, les principes et les idéaux sur lesquels je me base pour mobiliser les Burkinabè autour de l’action parce que, ce que nous voulons entreprendre n’est pas l’œuvre d’une seule personne », a fait savoir Kadré Désiré Ouédraogo.

Vidéo – Kadré Désiré Ouédraogo sur le retour de Blaise Compaoré

Dans sa quête de « redressement » du Burkina Faso, Kadré Désiré Ouédraogo compte poursuivre sa tournée en sillonnant les autres communes rurales. 

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre