Burkina : Le ministère de la communication à l’heure du management des structures

170 0

Les agents du ministère de la communication tiennent leur premier conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM). Ladite rencontre offre un cadre d’introspection et de planning. Il se tient d’ailleurs sous le thème : « Management et efficacité des structures ». L’ouverture du CASEM est intervenue ce jeudi 5 septembre 2019 à Ouagadougou.

« Nous avons besoin d’améliorer le niveau de management des structures du ministère », a indiqué le ministre de la communication, Remis Fulgance Dandjinou. Une affirmation qui vient justifier le choix du thème du premier CASEM de l’année 2019 dudit ministère. La rencontre se tient dans un contexte marqué par « des résultats qui ne sont pas souvent bons ». Le faible taux de réalisation des activités qui peinent parfois à atteindre le seuil de 20% serait à l’origine de cette situation.

Et de l’avis du ministre en charge de la communication, la tenue de ce genre de rencontre est « très importante » pour le bon fonctionnement des structures. « Le CASEM nous offre l’opportunité de faire le point de l’exécution de la mission qui nous a été confiée. Également, de discuter de nos méthodes et de nos offres. Il permet surtout d’adopter les meilleures stratégies pour améliorer nos performances », a-t-il indiqué.

Des acquis engrangés

En termes d’acquis, le ministre a relevé des taux de réalisations très intéressants dans certaines structures. Parmi ces structures, il a cité la RTB, l’ISTIC ou encore la direction de passation des marchés. Il a par ailleurs invité à « s’appuyer sur l’exemple de ces managers qui portent leurs structures ». Et sur le cas des perturbions au niveau de la RTB, le ministre a promis un regard sur la question.

« Je crois que les discussions et les négociations entre les acteurs syndicaux et le gouvernement doivent se poursuivre pour trouver une solution à une crise qui n’a que trop duré», a souligné le ministre de la communication pour clore.

Basile SAMA

Burkina 24

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre