La plume de Kanadèle │ Ces 6 grands de la musique burkinabè ont une chose en commun

477 0

Tous les artistes musiciens burkinabè sans exception ont un incroyable talent. Ce n’est pas le ministre Sango qui dira le contraire (suivez mon regard). Au « Pays des hommes intègres », nous avons une pléthore de rythmes et de couleurs musicales qui régalent jeunes et vieux, chacun selon ses goûts. Dans cet article, la plume de Kanadele s’est penchée sur 6 grandes icônes de la musique burkinabé qui se distinguent non seulement par leur voix mélodieuse mais qui ont quelque chose en plus qui fait toute la différence : une jouvence qui traverse les générations.

Awa Sissao

 N’ga Bamba téwa” vous connaissez? Bien évidemment. L’auteure de cette belle chanson qui l’a révélée aux mélomanes du Faso n’est  autre que notre talentueuse Awa Sissao, de sa sublime voix que reconnaîtraient ses fans même étant endormie.

Cette ravissante dame n’a perdu aucun éclat de sa beauté malgré plus de 15 ans de carrière musicale.

Ses beaux yeux sont restés les mêmes ! Awa, c’est quoi ton secret?

Smarty

Il est aux « Pays des hommes intègres », ce que Pharel Williams est aux United States of America, ce que Frédéric Ehui Meiway est  à la Côte d’Ivoire.

Adolescente des années 2000, je sautais dans ses concerts avec les copines et on était toutes sous ses charmes.

Aujourd’hui c’est ma fille de 15 ans qui saute dans ses concerts avec ses copines, croyant que c’est leur camarade.

Mais si elles s’amusent n’gaw ! D’ailleurs son dernier titre en date milite pour la protection de nos petites adolescentes, donc merci l’artiste ! Près de 20 ans de carrière, son visage juvénile lui colle à la peau le mec.  Vous avez deviné qui c’est ? Si non, « ne m’appelez pas madame » ! Smarty, donnes un tout petit  peu ton secret à mes frères !

Sami Rama

“A soukouma dinné dinné, a soukouma hira hira !”. Chers mes camarades les bissa, j’espère ne pas avoir écorché votre très belle langue chantée mais barbare parlée. Mais bon ce débat sera pour plus tard. Là je parle de votre princesse, cette grande dame de notre musique que nous appelons affectueusement “la gazelle de la musique burkinabé”.

La miss, elle a bercé mon enfance avec sa musique, j’ai grandi avec sa carrière mais aujourd’hui elle n’a rien à envier à une trentenaire. Son physique d’une perfection divine résiste à l’usure du temps.

Sami Rama en 1999 est Sami Rama en 2019. Pas une seule ride sur ce beau visage d’ébène toujours égal à lui-même! Je suis bluffée.

Floby

Notre Kirikou national, notre fierté, notre burkimbila adoré. Est-ce que vous avez remarqué quelque chose?

De Rosine à Kardjatou en passant par les amatrices de Yombo, aucune n’a réussi à diminuer son énergie.

Bien au contraire, je dirais même que le mec il se bonifie avec le temps, aussi bien dans les talents que le style mais aussi le physique.

Le fils de Belemgnegré fait l’unanimité au Faso! Ce n’est pas un débat.

Floby on te kiffe à la vie à l’amour!

Abdoulaye Cissé

“Maria Chérie, lorsque dans mes bras, tu murmures doucement à mon oreille…”. Cette chanson, pas sûr que les moins de 30 ans la connaissent.

Moi je la connais parce que mon père était mélomane. Quand j’étais petite, elle était déjà une chanson rétro.

Mais son auteur, “le monstre sacré de la musique burkinabè”,  plus de 50 ans de carrière s’il vous plait, qui a eu beaucoup de titres à succès et qui a bercé de sa douce voix plusieurs générations, l’excellent Abdoulaye Cissé est toujours d’une jeunesse !

C’est impressionnant!

Amity Meria

Elle c’est la petite fille de Djembé Ouattara, elle est belle, elle est douce, en même temps d’une telle simplicité.

On l’appelle la “diva de la musique burkinabè”. Sa voix ? Aucun commentaire, elle frôle la perfection.

Dans ma vie, j’ai eu l’occasion une seule fois de la rencontrer et je n’ai pas réussi à la lâcher du regard un seul instant.

Aucune ride malgré les années. Ses yeux sont d’une beauté !

Amity Meria hier, Amity Meria aujourd’hui, Amity Meria demain, tous les Burkimbi te rendent hommage à travers cette plume pour l’honneur que tu nous fais à l’intérieur et à l’extérieur du pays en portant haut le flambeau de l’Etalon musical et de la femme intègre.

On pourrait encore continuer à citer des dizaines et des dizaines de nos artistes qui font notre fierté mais même un livre ne suffirait pas.

Je vous laisse donc le soin de continuer cette liste à votre guise!

Dieu bénisse tous les artistes burkinabè !

Votre Kanadèle

Chroniqueuse pour Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre