Boissons frelatées au Burkina : La BMC au contrôle

72 0

La Brigade mobile du contrôle (BMC) est entrée en action ce 10 septembre 2019 pour vérifier l’application de la mesure d’interdiction des boissons frelatées décidée par le ministère du commerce. 

A en croire le service de communication du ministère du commerce, les équipes de la BMC ont parcouru plusieurs quartiers de la capitale Ouagadougou, dont le Grand marché, et “ont procédé à des saisies de ces boissons illicites auprès d’importateurs. et de producteurs“.

Le ministère précise que  “cette action de la BMC intervient après les différentes phases de sensibilisation et d’information des différents acteurs“.

Pour rappel, le ministère du commerce  a informé, ce 9 septembre 2019, les producteurs, importateurs, grossistes et détaillants l’interdiction de la vente de certaines boissons alcoolisées. Il s’agit des « liqueurs et autres boissons spiritueuses en sachets plastiques ». La même interdiction concerne les bouteilles P.E.T (polyéthylène téréphtalate, c’est-à-dire en plastique) contenant les mêmes produits d’une « capacité inférieure à 20 centilitres » sur l’ensemble du territoire à compter du 6 septembre 2019.

Cette mesure s’applique à la production, l’importation, la commercialisation, la détention et le don de ces liqueurs et vise la protection des consommateurs, notamment les plus jeunes.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre