Burkina: Une nouvelle clinique privée dénommée «Clinique Les Genêts Plus +»

345 0

Le monde des établissements sanitaires privés au Burkina s’agrandit. Ce lundi 23 septembre 2019 dans le quartier Ouaga 2000, les locaux d’une nouvelle clinique dénommée Clinique Les Genêts Plus + ont été présentés à la presse. Son inauguration officielle est prévue dans un mois. La Clinique Les Genêts renaît-elle de ses cendres ? Le premier responsable de la boîte, Dr Paul Stanislas Zoungrana, ne l’entend pas de cette oreille. Il s’agit, dit-il, d’une nouvelle entreprise à part entière.

L’affaire Clinique Les Genêts et Société générale Burkina Faso (SGBF) est toujours pendante en justice. Dr Paul Stanislas Zoungrana n’a pas voulu en dire plus. Il dit avoir opté délibérément d’avancer.

La convocation de la presse, ce lundi 23 septembre 2019, se veut, donc, on ne peut plus claire : Présenter aux journalistes les locaux d’une nouvelle entreprise, la Clinique Les Genêts Plus +.

Les Hommes de médias ont, ainsi, pu visiter les deux plus grands bâtiments sortis de terre après 43 jours d’intenses travaux. A écouter le responsable des lieux, il ne reste que deux autres « petits » bâtiments en cours de finition. Au total, huit salles de consultation sont, pour l’heure, opérationnelles.

« Nous avons créé une société qu’on appelle Les Genêts Plus + pour prendre en charge la gestion de notre activité médicale. Les locaux sont déjà opérationnels. Nous ferons, à partir de demain, les consultations, les examens de laboratoires. Le service d’imagerie viendra progressivement », a indiqué le Directeur général du nouvel établissement sanitaire, Dr Paul Stanislas Zoungrana.

L’opérationnalisation des services techniques, notamment les services de médecine et de chirurgie, est prévue pour le 7 octobre prochain. A partir du 14 octobre, les hospitalisations aussi devraient être fonctionnelles en intégralité.

« Je ne veux plus qu’on parle de Clinique Les Genêts »

« Mais, dès le 7 octobre, on fonctionnera en services réduits. C’est-à-dire une capacité d’accueil de cinq lits pour après monter à 21 lits. Et nous envisageons, pour le 24 octobre exactement, de faire l’inauguration officielle de l’ensemble de tous les quatre bâtiments », a annoncé le Dr Paul Stanislas Zoungrana.

Il dit penser que réaliser cet investissement, en si peu de temps (43 jours), contribuera à augmenter encore plus l’offre de soins. Le médecin évoque une vocation première de son métier qui est de soigner et de sauver des vies. La visite du chantier et les entretiens avec lui étaient bon enfant. Mais, quand il s’est agi de faire un lien avec la Clinique Les Genêts, le ton du Dr Zoungrana est devenu quelque peu amer.

Au fait, « je ne veux plus qu’on parle de Clinique Les Genêts. Puisque la gestion médicale de notre activité n’est plus du ressort de la société Les Genêts. En médecine, on ne peut pas gérer plusieurs établissements en même temps. La société Les Genêts a des procédures judiciaires en cours.

Donc, en clair, il faut laisser ça maintenant à la justice. Et puis, se recentrer sur notre cadre de métier. Quand je dis de ne plus nous parler de la société Les Genêts, c’est parce qu’on a opté délibérément d’avancer », a-t-il lâché.

Noufou KINDO et Jules César KABORE

Burkina 24

Photothèque

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre