Achille Tapsoba : « Le CDP ne se disloquera pas »

1095 0

Le premier vice-président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Achille Tapsoba, a minimisé, le mardi 24 septembre 2019, l’impact des démissionnaires et des exclus sur la vie de l’ancien parti au pouvoir. « Que  représentent-t-ils par rapport à Roch (Kaboré), Salif (Diallo) et Simon (Compaoré) ? », a-t-il interrogé en faisant référence à la démission de ces derniers en 2014. Le trio avait ensuite fondé le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) parti au pouvoir depuis 2015.

Lors de son congrès extraordinaire tenu le dimanche 22 septembre 2019, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a prononcé des sanctions contre des militants allant de la suspension à l’exclusion. De cette dernière catégorie figurent des membres du Bureau politique nationale (BNP), à l’instar de Mahamadi Lamine Kouanda, Boureima Badini, Salia Sanou ou Ambroise Tapsoba.

Dans la foulée, l’on a appris la démission, entre autres, de Boureima Badini, Daniel Sawadogo et Kadré Désiré Ouédraogo, candidat proclamé à la présidentielle de 2020. L’annonce de sa candidature a été l’un des éléments déclencheurs d’une crise qui a conduit à la tenue du congrès de dimanche dernier avec les sanctions susmentionnées. « Quand on a un membre gangrené, il faut avoir le courage de l’enlever. Sinon, c’est tout le corps qui sera contaminé (…) », a imagé Achille Tapsoba pour expliquer les décisions.

A écouter Achille Tapsoba en conférence de presse le mardi 24 septembre 2019, même si « toute exclusion, tout départ, toute démission, quelque part, est un affaiblissement du parti », dit-il, le poids politique réel de ces départs a été minimisé par le premier vice-président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), qui a prôné le retour de la sérénité.

Eddie Komboigo a-t-il fait main basse sur la subvention de l’Etat ?

« Ça m’a fait sourire. Soyons sérieux. L’action politique n’est pas une action sous-marine. Le financement que nous avons reçu de l’Etat est géré pour les raisons que l’Etat s’est données pour nous accorder le financement. C’est une loi qui réglemente l’utilisation de ce financement.

Le président Eddie, Dieu merci, ce n’est pas son cas, il a les moyens et Dieu lui a donné les moyens. Lui aussi il a travaillé pour l’avoir. Ce qu’il a mis dans ce parti, vraiment, à moins de chercher des poux sur des crânes rasés, ça représente nettement plus que ce qu’on l’accuse d’avoir enlevé.

Quand quelqu’un passe son temps à mettre du mil dans votre grenier jusqu’à ce que le grenier se remplisse à chaque fois qu’il veut se vider et qu’on l’accuse d’avoir enlevé une calebassée de mil dans ce grenier, vraiment, c’est ridicule. Les camarades qui se disent fondateurs de ce parti, demandez-leur combien ils ont mis dans le parti ? »

Achille Tapsoba, mardi 24 septembre 2019 – Burkina 24

« Le parti (CDP) ne se disloquera pas », rassure Achille Tapsoba. « Rappelez-vous, nous avons une histoire chargée de départs et pas des moindres. Que représentent ‘’ces doyens’’ par rapport à Roch (Kaboré), Salif (Diallo) et Simon (Compaoré) dans l’histoire de notre parti ? », a-t-il questionné.

Aussi, poursuit Achille Tapsoba, « le CDP a souffert du départ des baobabs. C’était des baobabs. C’est eux qui faisaient le parti. Les trois premiers responsables qui ont quitté le parti avec bagages. Même si on ne voulait pas le reconnaître à l’époque, on s’est retrouvé à terre. Voilà la réalité (…). Ce ne sont pas vraiment des cas comme ça qui vont provoquer la dislocation du CDP ».

Pour les personnes exclues, les portes du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ne leur sont pas totalement fermées puisque, explique le premier vice-président du CDP, elles peuvent formuler des demandes pour réintégrer le parti. Pour celles qui sont suspendues, après avoir fait leur mea-culpa, la sanction peut être réduite, précise-t-il.  

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *